Services et aires, Environnement

Une convention signée sur l’aire de St Rambert d’Albon (A7) pour décarboner les mobilités

Publié le 24 mars 2022
temps de lecture

VINCI Autoroutes et la Région Auvergne Rhône-Alpes ont signé mercredi 23 mars 2022 sur l’aire de St Rambert d’Albon Ouest (autoroute A7) une convention de partenariat. Son objectif ? Accélérer le développement de la mobilité décarbonée.

Décarboner la mobilité sur l’autoroute, une infrastructure stratégique pour les déplacements du quotidien

C’est une nouvelle étape importante en faveur de la mobilité durable sur l’autoroute ! Mercredi 23 mars 2022, sur l’aire de St Rambert d’Albon Ouest sur l’autoroute A7, VINCI Autoroutes et la Région Auvergne Rhône-Alpes ont signé une convention de partenariat pour accélérer le développement de la mobilité décarbonée. Après la convention signée en novembre 2019 avec la Région Sud, et celle signée avec la Métropole de Tours en décembre 2021, cette nouvelle alliance entre un acteur industriel privé et une collectivité territoriale s’inscrit dans l’objectif Autoroute Bas Carbone de VINCI Autoroutes. L’idée est de favoriser le développement de la décarbonation des mobilités sur l’autoroute A7, axe stratégique pour le déplacement de milliers d’usagers, avec pour but de contribuer à atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 visés par la stratégie nationale bas carbone.

Résorber le trafic au sud de l’agglomération de Valence

A travers cette convention, VINCI Autoroutes et la Région Auvergne Rhône-Alpes s’engagent dans une démarche environnementale poursuivant 3 objectifs : décarboner la mobilité autoroutière (avec notamment la création de 9 nouveaux parkings de covoiturage, ainsi qu’un pôle d’échanges multimodal en projet sur l’aire de services de Sérézin sur l’A7), développer l’autoroute de l’économie circulaire, et renaturer le domaine autoroutier. Vous circulez quotidiennement dans le secteur de Valence ? L’une des opérations phare de cette convention concerne par ailleurs la résorption du « point noir » de Valence sud et la requalification de l’autoroute dans la traversée urbaine de la ville. Des mesures qui contribueront à réduire l’emprunte carbone de l’autoroute A7 qui concentre à cet endroit un trafic quotidien de 75.000 véhicules en moyenne.

L’aire de St Rambert d’Albon Ouest, « aire pilote » de l’Autoroute Bas Carbone

Au cœur de la vallée du Rhône, l’aire de Saint Rambert d’Albon Ouest, deviendra quant à elle l’aire pilote de l’Autoroute Bas Carbone. Des innovations concernant la mobilité électrique verront le jour comme des bornes de recharge pour camions frigorifiques (une première en France) ou des bornes d’appoint temporaires, en complément des bornes haute puissance déjà implantées, pour faire face aux pics de fréquentation estivaux. D’autres bornes de production d’énergie seront installées grâce à des ombrières photovoltaïques, permettant la production in situ d’électricité. Par ailleurs, l’ouverture de l’aire sur le territoire avoisinant, via le réseau secondaire, rendra celle-ci accessible au covoiturage et au réseau de bus interurbain.
Dès cette année, des expérimentations en matière d’économie circulaire seront mises en place sur l’aire, comme une sensibilisation aux gestes de tri, des équipements de recyclage des bouteilles en plastique, le tout dans une démarche de réduction à la source des emballages. L’objectif ? Faire de l’aire de St Rambert d’Albon une aire « Zéro plastique » tendant vers le « Zéro déchet ». Enfin, la renaturation de différentes zones de l’aire permettra de créer des arboretums aux abords du parking, ainsi que des zones d’éco pâturage. Un parcours pédagogique de sensibilisation à la préservation de la biodiversité sous forme d’écopont vous accueillera d’ici quelques mois !

Revivez la convention Autoroute Bas Carbone sur l'aire de St Rambert d'Albon en vidéos :

Découvrir d'autres actualités

Toutes les actualités
Environnement

VINCI Autoroutes et l’ONF s’engagent pour la régénération écologique

Services et aires
Environnement

53 nouveaux points de recharge électrique pour accélérer la décarbonation des mobilités