Environnement

VINCI Autoroutes et l’ONF s’engagent pour la régénération écologique

Publié le 25 février 2022
temps de lecture

VINCI Autoroutes et l’ONF (Office national des forêts) signent, ce vendredi 25 février 2022, un partenariat visant à favoriser la restauration écologique sur des sites situés aux abords de l’autoroute. Plus de 200 sites vont bénéficier de mesures de renaturation adaptée à chaque paysage.

L’aire de Saugon-Est, première aire « renaturée » sur le réseau VINCI Autoroutes

On les appelle « dépendances vertes » ou « délaissés autoroutiers ». Ce sont par exemple les aires de services ou de repos sur lesquelles vous vous arrêtez pour faire une pause, mais aussi les parcelles situées à proximité de l’autoroute, des échangeurs ou de gares de péage. Le réseau VINCI Autoroutes entretient presque 30 000 ha de ces espaces « non revêtus » à potentiel écologique. Au printemps 2021, une première action a été menée sur l’aire de Saugon-Est. Sur cette aire de services située sur l’autoroute A10, à une soixantaine de kilomètres au nord de Bordeaux, 700 arbres aux essences variées ont été plantés. Une opération de « renaturation » menée conjointement par VINCI Autoroutes et l’ONF pour contribuer au développement de la biodiversité, à la qualité des paysages et à la lutte contre les effets du changement climatique, grâce notamment à l’amélioration de la capacité de stockage du carbone dans le sol.

renaturation-aire-saugon-est

Des opérations de boisement en cours en Vendée, sur l’A87

Forts de cette première réalisation, VINCI Autoroutes et l’ONF ont décidé d’étendre leur action et d’accélérer la valorisation des dépendances vertes. 27 sites ont ainsi été identifiés dans le Grand Ouest de la France, le long des autoroutes A10, A11, A83, A87 et A837. Réalisées entre mars et décembre 2021, les études de conception du projet de restauration écologique et les analyses techniques ont permis de mettre en valeur le potentiel écologique et forestier de ces sites choisis pour accueillir de nouvelles actions de renaturation. Dans la région Pays de la Loire, les travaux ont déjà commencé aux abords de l’autoroute A87. Des essences d’arbres adaptés au climat vendéen vont être plantées à proximité de l’aire des Herbiers. Même chose un peu plus au sud où le site de la Brétinière, près de la Roche-sur-Yon, va faire l’objet de différents types de boisements destinés à enrichir la flore existante.

©David Tatin

Améliorer l’état écologique des territoires traversés par les autoroutes

L’objectif est maintenant d’aller plus loin ! Le patrimoine autoroutier présente des opportunités permettant d’envisager un périmètre de restauration écologique encore plus large. En plus des opérations de boisement, les dépendances vertes autoroutières pourront – à terme – bénéficier de restauration de zones humides ou de milieux naturels dégradés. Accélérer le déploiement des projets de régénération écologique, c’est tout l’enjeu de la convention de partenariat signée ce vendredi 25 février entre VINCI Autoroutes et l’ONF, au cœur de la forêt de Bellême dans le Parc Naturel Régional du Perche. L’objectif, dans les prochaines années, est de faire bénéficier à près de 200 sites situés à proximité du réseau VINCI Autoroutes de programmes de restauration écologique. Une démarche qui s’inscrit dans l’Ambition environnementale 2030 de VINCI Autoroutes, dont la préservation de la biodiversité et des milieux naturels constitue un axe majeur.

Le partenariat ONF / VINCI Autoroutes commenté en vidéos :

Découvrir d'autres actualités

Toutes les actualités
Environnement

Découvrez l’Étang des Joncquiers, une réserve remarquable en Durance, près de l’autoroute A51

Environnement
Services et aires

Environnement : des arbres plantés sur l'aire de Saugon-Est sur l'autoroute A10