Services et aires

André Broto : « Il ne tient qu’à nous d’inventer de nouveaux usages de la route »

Publié le 03 mars 2022
temps de lecture

Avec son livre « Transports : les oubliés de la République », André Broto s’intéresse aux trajets du quotidien de 10, 20 ou 30 km. Pour cet expert, ces déplacements représentent « l’angle mort » des politiques de mobilité.

Entre les trajets longue distance et de proximité, une catégorie intermédiaire oubliée

Chaque jour, des centaines de milliers d’habitants vivant dans les périphéries convergent vers les centres urbains, le plus souvent seuls dans leurs voitures. Les difficultés liées aux trajets du quotidien, c’est le thème du dernier livre d’André Broto « Transports : les oubliés de la République », qui paraît ce jeudi 3 mars 2022. En un peu plus de 260 pages, cet expert reconnu des questions de mobilité routière, ancien directeur de la stratégie chez VINCI Autoroutes, dresse un constat sans appel : en privilégiant les transports longue distance ou de proximité, les politiques de mobilité qui se sont succédé au fil des années ont « délaissé » toute une catégorie de voyageurs. « Nos politiques de transports se sont organisées de manière binaire, explique André Broto. D’un côté les voyages et à l’autre bout du spectre, les déplacements du quotidien. Entre les deux, il y a un trou. Ce sont tous les déplacements de 20, 30, 40 kilomètres qui ont commencé à se multiplier après la Seconde Guerre mondiale ». Or ces « déplacements longs du quotidien » représentent plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre liées à l’usage de la voiture…

Reconnecter les territoires grâce à la route

Ces fameux trajets de quelques dizaines de kilomètres par jour, en plus d’être pénibles pour ceux qui les subissent, sont aujourd’hui stigmatisés car polluants et peu efficients. Pour l’expert en mobilités, des solutions existent. Covoiturage, voies réservées pour des cars express, parkings-relais, articulation avec les gares des réseaux ferrés… la route, par son maillage fin et souple, offre une solution incontournable. « La décarbonation des transports ne se fera pas sans le maillage incomparable de la route », souligne André Broto qui cite en exemple la gare autoroutière de Briis-sous-Forges ou encore le pôle multimodal de Longvilliers, réalisés sur le réseau VINCI Autoroutes en région parisienne. A travers son ouvrage, André Broto invite chacun d’entre nous à réinventer les usages de la route pour décarboner nos déplacements et les rendre plus agréables au quotidien.

Transports : les oubliés de la République

Publié aux éditions Eyrolles, en collaboration avec la Fabrique de la Cité

André Broto en quelques mots :

Ancien élève de l’École Polytechnique et ingénieur civil des Ponts et Chaussées, André Broto est un expert reconnu des questions de mobilité routière. Après 17 années dans les travaux publics (GTM), il rejoint Cofiroute en 1990, où il a occupé les fonctions de directeur de la construction et de DGA, puis VINCI Autoroutes en tant que directeur de la stratégie de 2010 à 2020.

Découvrir d'autres actualités

Toutes les actualités
Environnement

VINCI Autoroutes et l’ONF s’engagent pour la régénération écologique

Services et aires

Quand l’autoroute inspire les artistes