Podcasts

La voiture de demain sera-t-elle un vélo ?

La métamorphose est frappante dans de nombreuses grandes villes : les vélos y sont partout. Et la pratique globale du vélo a augmenté en France de presque 30% en 2021 par rapport à 2019. On en viendrait presque à se demander si la voiture de demain ne serait pas un vélo !

Le vélo va capter de nombreux déplacements quotidiens

Il faut parfois se pincer pour y croire vraiment. C’est ce que l’on se dit quand on passe rue de Rivoli à Paris. Cet axe se résumait il y a encore quelques années à une longue file ininterrompue de voitures. Et aujourd’hui ? C’est une longue file ininterrompue de vélos ! Et on retrouve ce même phénomène à Strasbourg, à Grenoble, à Bordeaux, ou encore à Lyon qui abrite désormais la piste cyclable la plus fréquentée de France. Entre 15 et 16 000 cyclistes empruntent chaque jour les quais du Rhône entre le pont Wilson et le pont Lafayette. Est-ce une mode ou un mouvement de fond ? « On pense que le vélo pourrait capter une bonne partie des déplacements du quotidien, estime Jérémie Almosni directeur générale de l’ADEME en Ile-de-France et ancien chef du service transports et mobilité. Quand on sait que presque 78% des déplacements du quotidien font moins de 7 kilomètres, aujourd’hui le vélo, qu’il soit musculaire ou à assistance électrique, peut toucher une large part de la population ».
Près de 1000 kilomètres de pistes cyclables ont été aménagées en France en 2020 et environ 400 000 vélos à assistance électriques ont été vendus. Il semblerait bien que le vélo s’impose dans nos vies et ça ne fait sans doute que commencer.

Vers des villes beaucoup plus agréables

Le plan vélo du gouvernement lancé en 2018 a pour objectif de tripler, d’ici 2024, la part du vélo dans les déplacements quotidiens, en passant de 3 à 9 %. Et la marche est encore haute pour remplir cet objectif, qui est un enjeu de santé publique. C’est ce que souligne Catherine Pilon, secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables. « Tout cycliste qui pédale, on devrait le remercier car grâce à lui, on améliore la qualité de l’air. On améliore aussi le bruit des villes (…). Et puis il y a l’avantage d’une ville apaisée, puisque ça roule moins vite. On devrait donc arriver à des villes beaucoup plus agréables ».
Pour y parvenir et pour convaincre une part croissante de la population de se convertir au vélo, encore faut-il que les collectivités locales mettent à disposition des usagers des infrastructures sécurisées. C’est le grand chantier du moment. Une piste cyclable sécurisée c’est en moyenne 300 000 euros du kilomètre. Le gouvernement a prévu en 2018 une aide globale délivrée pour sept ans. Les crédits sont déjà tous alloués.

Une filière économique

Avant de parvenir à cet objectif de ville apaisée, il y a donc encore de gros efforts à fournir. En 2020, 174 cyclistes ont été tués en France, c’est presque trente de plus qu’il y a dix ans. Et la circulation urbaine est encore loin aujourd’hui d’être harmonieuse. Mais le virage est amorcé. Et la filière vélo est en train de se développer d’un point de vue économique. A Paris, le nombre de magasins de cycles a doublé entre 2014 et 2020 et des nouvelles enseignes ouvrent sans cesse. On estime que d’ici 2025, il se sera vendu en France 1 million de vélos à assistance électrique. Et depuis deux étés, la fréquentation des vélos route et notamment « La Loire à vélo » explose. Faire du vélo est devenu un must touristique.
Il semblerait même que le vélo ne soit plus seulement une lubie de bobo urbain. Catherine Pilon en est convaincue. « On voit que le vélo se diffuse dans toutes les catégories socio-professionnelles. Le changement est en cours et on le voit dans les publicités, dans les films. Le vélo devient une culture de masse. ».
Selon elle, de nombreuses voitures de demain seront des vélos. Et c’est surtout la deuxième voiture des foyers qui pourrait devenir un cycle, qui pèse beaucoup moins dans le budget des ménages.

Destination Demain

Dans cette collection de podcasts, nous nous interrogeons sur la mobilité de demain. Comment nous déplacerons-nous demain ? Aurons-nous des voitures autonomes ?...
Découvrez sans plus attendre l'épisode "La voiture de demain sera-t-elle un vélo ?"

Découvrir d'autres podcasts

Tous les podcasts
podcast

Sens 1, Sens 2

Sens 1, Sens 2 : le podcast de l’actualité de VINCI Autoroutes.

podcast

Chemins de traverse

Plongez dans l'intimité d'un artiste, dans les plus belles régions de France.