XAVIER BOYMOND

Nouvelle-Aquitaine, Pyrénées-Atlantiques

Thermes de Cambo-les-Bains

Ressourcez-vous à la station thermale de Cambo-les-Bains, où la richesse des sources n’a d’égale que la beauté des paysages basques.

Sentir : le poumon vert du Pays basque.

Bienvenue dans "un trou de verdure où chante une rivière", la Nive, et où "le soleil, de la montagne fière, luit". A croire que c’est à Cambo-les-Bains que le poète Arthur Rimbaud a puisé l’inspiration pour son "petit val qui mousse de rayons". Située dans un vallon tranquille entre les reliefs des Pyrénées et l’océan Atlantique, l’unique station thermale du Pays basque se niche harmonieusement dans la verdure de ses alentours. Elle sait bien que si l’eau soigne les corps, un paysage peut guérir les cœurs. De là son envie de plonger ses bâtiments dans un bain végétal, un parc de 12ha riche en espèces exotiques où vous suivez le parfum des fleurs pour vous guider à travers les différentes sphères thématiques : palmeraie, végétation méditerranéenne, jardins où s’abriter du soleil. Tel le dormeur du poète, vous vous reposez entre les arcs-en-ciel des pétales et vous vous dites que, vraiment, il n’y a pas qu’aux Hommes que les eaux des thermes de Cambo-les-Bains font le plus grand bien.

Sentir : le poumon vert du Pays basque.

XAVIER BOYMOND

Toucher : l’Art déco à fleur de peau.

Selon la légende, les propriétés des eaux des thermes de Cambo-les-Bains seraient connues depuis l’Antiquité. "Camb" serait ainsi un terme celtique pour désigner les sources d’eau chaude. Les Romains déjà avaient compris comment valoriser cette forte teneur en sulfates et sulfures pour soigner les affections respiratoires. Selon la légende, quiconque s’y baignait la nuit de la Saint-Jean recouvrait une santé de fer… Ce n’est pourtant pas à ce lointain héritage que les bâtiments de la station thermale rendent hommage. En pénétrant dans le bâtiment à la sobre façade beige, vous êtes saisi par la richesse de la décoration Art déco. Autour de la vaste piscine principale, tout le long de la salle d’eau, les murs sont recouverts de mosaïques bleues et or d’inspiration néo-byzantine. Leur reflet fait scintiller les eaux d’un éclat particulier, dont vous profitez, le corps plongé dans un bain d’argile blanche comme du lait. Une boisson dont votre peau adoptera vite la douceur !

XAVIER BOYMOND

Goûter : une cure entre repos et gourmandise.

Qui l’eût cru : la cure aux thermes de Cambo-les-Bains passe aussi par la gourmandise. Ici, en plein "triangle d’or" du Pays basque, vous détendez vos articulations en même temps que vos papilles. Entre deux soins, lancez-vous dans l’exploration des villages voisins dont les noms sonnent comme autant d’ingrédients pour un délicieux séjour : Louhossoa, Souraïde, et surtout Espelette. Cambo lui-même n’est pas en reste, tant son marché fait le bonheur des curistes qui goûtent ainsi aux spécialités locales telles l’axoa ou la garbure. Les odeurs d’épices chaudes envahissent les rues du vieux bourg, vite concurrencées par les effluves sucrées qui se dégagent du musée du Chocolat. Centré sur la production locale, ancienne et artisanale, il prouve avec délice que les eaux des thermes de Cambo-les-Bains ne sont peut-être pas la plus grande source locale de magnésium. Ici, on soigne par le plaisir des sens.

Informations pratiques

Adresse

avenue des Thermes
64250 CAMBO-LES-BAINS
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Horaires à confirmer