huseyintuncer

Nouvelle-Aquitaine, Deux-Sèvres

Musée du sous-officier de Saint-Maixent

Au cœur de la Sèvre Niortaise, Saint-Maixent-L’Ecole reste discrète. La ville recèle pourtant un lieu émouvant et chargé d’histoire, le musée du sous-officier.

Une petite cité aux charmes préservés.

Entre Poitiers et Niort, la Sèvre Niortaise apparaît verte et douce. Et la route de l’Atlantique est d’ailleurs constellée de villes accueillantes aux charmes préservés. Saint-Maixent-L’Ecole ne déroge pas à la règle. Son patrimoine en fait même une étape intéressante et agréable au cœur du Poitou. Si la ville peut vous sembler discrète par rapport à ses voisines, Poitiers et Niort, elle devient à la fin du XIXe siècle un centre important de formation militaire. Et l’est restée jusqu’à aujourd’hui. Car Saint-Maixent-L’Ecole est indissociable de sa fameuse Ecole nationale des sous-officiers d’active. Une vocation militaire née dès le XIIIe siècle. Saint-Maixent abrite alors un château fort et la garnison permanente qui va avec. Il a aujourd’hui disparu et la petite cité n’a plus rien d’une place forte. Pourtant, au sein de l’école militaire, un petit musée émouvant vous rappelle que des générations de guerriers sont passées par Saint-Maixent.

Une petite cité aux charmes préservés.

Comité départemental du tourisme des Deux-Sèvres
Collection permanente du Musée du sous-officier de Saint-Maixent

La ville des sergents et maréchaux des logis.

Saint-Maixent et l’armée, c’est donc une longue histoire. L’infanterie s’y épanouit depuis 1881. C’est à cette époque que l’Ecole militaire d’infanterie ouvre ses portes. Elle est transformée, en 1925, en Ecole militaire de l’infanterie et des chars de combat. En 1926, la ville et l’école joignent leur destin, Saint-Maixent devient Saint-Maixent-L’Ecole pour l’éternité. Mais il faut attendre la Libération pour que le corps des sous-officiers y prenne ses quartiers. L’école perfectionne les officiers et sous-officiers issus des Forces françaises de l’intérieur (ex-FFI). Le maréchal de Lattre de Tassigny souhaite y former les cadres d’infanterie. En 1948, l’Ecole des sous-officiers voit le jour. Enfin, en 1963, l’Ecole nationale des sous-officiers d’active, implantée au quartier Coiffé, est créée. Sergents et maréchaux des logis de l’armée de Terre en sortent frais émoulus. Le musée du sous-officier, héritier de l’ancien musée du Souvenir, est un peu leur Panthéon.

Balades dans une cité au riche passé.

Le musée du sous-officier vous propose de belles collections d’uniformes, d’armes, de décorations… Des objets authentiques qui retracent l’histoire des soldats, depuis le bas-officier d’Ancien Régime jusqu’aux sous-officiers contemporains. Les collections exposées dans la salle du souvenir rappellent la vocation militaire de Saint-Maixent et de son école. Une salle est entièrement consacrée au 114e d’infanterie, régiment de tradition des Deux-Sèvres. Un bel hommage aux sous-officiers illustres ou méconnus. Comme ce musée n’est pas immense, vous avez tout le temps, une fois sorti, de vous imprégner de l’ambiance de Saint-Maixent-L’Ecole. Une balade en ville vous permet d’apprécier quelques remarquables bâtiments. Notamment l’impressionnante abbatiale du XVe siècle ou le charmant Hôtel Balizy. Déambulez dans les petites venelles moyenâgeuses jusqu’à l’église Saint-Léger, puis flânez le long des rives de la Sèvre. Saint-Maixent-L’Ecole apparaît, ici, bucolique, calme et pacifique.

Sentiers d’histoire

Anecdotes, courts récits… découvrez l’histoire du lieu, racontée par l’historien Jean-Pierre Guéno.

Informations pratiques

Adresse

avenue de l'Ecole Militaire
79400 SAINT MAIXENT L ECOLE
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Visite guidée : 1€/personne