Office de tourisme de Nancy - André Thomas

Grand Est, Meurthe-et-Moselle

Musée des Beaux-Arts de Nancy

Bijou architectural sur une place classée à l’Unesco, le musée des Beaux-Arts de Nancy est une célébration de l’art et de la beauté.

Place des grands hommes.

La ville de Nancy ne redoute pas la surenchère, semble-t-il. C’est ainsi que sur la place Stanislas, œuvre d’art à part entière classée à l’Unesco, elle installa son musée des Beaux-Arts. Voulue comme un hommage du duc de Lorraine à son gendre Louis XV, la place présente sur chacun de ses côtés un joyau de l’architecture classique : l’hôtel de ville au sud, l’opéra et le Grand Hôtel de la Reine à l’est et, à l’ouest, le musée. Celui-ci a pris ses quartiers dans un pavillon du XVIIIe siècle, entre les murs d’un ancien collège de médecine. A croire que le bâtiment lui-même fait partie de la collection, tant les visiteurs prennent le temps d’en scruter les moindres détails. Sa façade et son intérieur présentent en effet de quoi rivaliser avec les plus grandes toiles de maîtres : marbres rosés, ferronneries bouclées sur les rampes des escaliers, péristyles colorés, bustes imposants trônant au sommet de la terrasse… Le fond est en constant dialogue avec la forme.

Place des grands hommes.

Office de tourisme de Nancy
Musée des Beaux-Arts de Nancy

La révolution sera artistique ou ne sera pas.

Paisible et lumineux, le MBAN s’est pourtant constitué en pleine révolution, sur les cendres du régime monarchique. C’est à cette ancienneté, qui fait de lui l’un des plus vieux musées de France, qu’il doit l’étendue de sa collection.
Dans ses salles aux couleurs chaudes, royaume du beige et du bois, tableaux et visiteurs font connaissance en toute intimité, sans snobisme d’aucune sorte. Tel est sans doute le principal héritage des origines populaires du musée : sa pédagogie et son envie de rendre l’art accessible à tous. De là un parcours muséographique clair qui vous invite à un véritable voyage à travers les courants artistiques du XIV au XXe siècle : Le Caravage et Delacroix y rencontrent ainsi les plus contemporains Modigliani et Picasso. Le Christ de Rubens contemple les paysages de Claude Monet et de Gustave Doré. Au fil des décennies et des travaux d’agrandissement, le lieu a également varié ses terrains de jeux artistiques et expose sculptures (Rodin, César), dessins et estampes japonaises, pièces de mobilier et de design. L’art décliné sur tous les supports et selon toutes les époques, pour tous.

Office de tourisme de Nancy

Des entrailles de pierre et de verre.

C’est au sous-sol que réside la principale attraction du MBAN, celle qui fait la fierté des conservateurs et la réputation du lieu. Là, dans des cryptes tamisées, gisent les vestiges des fortifications du bastion d’Haussonville qui protégeait Nancy au XVIe siècle.
L’Histoire de la ville, encore une fois, portée par l’architecture et exposée comme une œuvre d’art. Mais loin de se figer dans leur vétusté, les pierres brutes servent aujourd’hui de décor aux centaines de pièces de la collection Daum, qui rend hommage au travail de verrerie des artisans lorrains depuis le XIXe siècle. Sur plus de 600m² d’exposition, le verre joue aux pièces précieuses. Il se montre travaillé, soufflé, coloré, pratique et artistique, souvent brillant comme un pied de nez à la pierre mate qui lui sert d’écrin. Une scénographie audacieuse qui montre que l’art jaillit d’un mélange des matières et prouve que, plus de deux siècles après sa création, le MBAN sait encore se montrer révolutionnaire.

Informations pratiques

Adresse

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 7 €
    Tarif réduit : 4.5 €

Fermé : 1er janvier, 1er mai, Fête nationale : 14 juillet, 1er novembre et 25 décembre

Commentaires

Plus d'informations sur Facebook