OT Haut Couserans - ADT 09

Occitanie, Ariège

Mont Valier

Source de toutes les vallées, réserve naturelle d’exception, le mont Valier est le sommet le plus emblématique des Pyrénées ariégeoises.

Un géant de roche et d’eau.

Il est discret, un peu à l’écart des grands sommets emblématiques des Pyrénées. Le mont Valier serait-il timide ? Au contraire : son relatif isolement, ses 2838m d’altitude et son sommet caractéristique en forme de trapèze le rendent impossible à confondre. Il est l’emblème de la province de Couserans, la fierté des Pyrénées ariégeoises. Pour la nature environnante, il joue surtout le rôle de grand frère protecteur, lui qui domine pas moins de cinq vallées et abrite sur ses flancs tout autant de sources. L’eau, dans le paysage de calcaire et de schiste du mont Valier, joue un rôle central. Le long des sentiers, elle se décline sous toutes les formes : cascade de Nérech, trous souffleurs d’où elle s’expulse par jets en cas de mauvais temps (à la plus grande surprise des randonneurs venant ici pour la première fois !), cours d’eau, mais surtout glacier. Celui d’Arcouzan est à la fois le plus oriental et le plus petit des Pyrénées françaises. Niché dans un repli de la roche, il est protégé des rayons du soleil et donc de la fonte.

Un géant de roche et d’eau.

OT Haut Couserans - ADT 09
Mont Valier - Vaches gasconnes

Protection, préservation, réintroduction.

La richesse hydrique du mont Valier, combinée à la variété d’exposition de ses versants, offre à celui-ci une richesse naturelle exceptionnelle. En se plongeant au cœur des vallées verdoyantes, le randonneur assiste à une explosion de couleurs : le rose du trèfle des Alpes, le bleu électrique des chardons, le blanc immaculés des cardamines et edelweiss. De loin, les cotonneuses linaigrettes ressemblent à des flocons de neige. Ici, tout est tranquille, préservé de l’assaut du temps et des hommes. Depuis 1937, en effet, le mont Valier fait partie d’une réserve naturelle de 9037ha où s’exprime toute la spécificité de la faune et de la flore pyrénéennes. Les plus observateurs pourront ainsi lever les yeux et tenter d’identifier les ombres des rapaces qui se découpent sur le bleu du ciel, vautours fauves ou aigles royaux, plus rarement gypaètes barbus. Les espèces menacées sont ici protégées, et font même parfois l’objet d’initiatives de réintroduction. Le bouquetin, mais aussi l’ours, tentent actuellement de se reproduire en communautés durables. Ils travaillent ici à la survie de leur espèce en France.

OT Haut Couserans

Sur les sentiers des légendes.

Terre pastorale par tradition, le mont Valier est surtout le paradis des moutons et des brebis, dont on voit les troupeaux se mouvoir aussi paresseusement que des nuages sur les flancs de la montagne. Tant et si bien, d’ailleurs, que même la pierre semble laineuse. Les habitants de la région vous raconteront en effet la légendes des Oueillos anticos, de gros rochers blancs dont il est dit qu’il s’agit de brebis pétrifiées par Dieu. Sur les versants du mont Valier, les légendes poussent comme les herbes folles, sur des racines mystiques ou historiques. Arrivé au sommet, le randonneur est accueilli par la plus durable d’entre elles : deux croix, une de marbre et l’autre de fer forgé. Malgré leur apparence impassible, elles font l’objet depuis le XVIIe siècle d’une véritable bataille : arrachées par les uns, replantées par les autres, jetées dans le vide et réinstallées malgré tout. La sculpture actuelle date de 2012… jusqu’à la prochaine.

Informations pratiques

Adresse

Mont Valier
09800 LES BORDES SUR LEZ
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit