Société La Diana, Montbrison

Auvergne-Rhône-Alpes, Loire

La Diana - Société Historique et Archéologique du Forez

Au cœur de Montbrison, il y a une salle immense et éblouissante. C’est la salle héraldique de la Diana. Une curiosité venue du XIIIe siècle.

Il était une fois un conte.

Montbrison vous réserve de belles surprises, notamment cette salle héraldique prénommée Diana. Vous la trouvez facilement : elle est située au chevet de l’église collégiale Notre-Dame d’Espérance, dans l’ancien cloître Notre-Dame. Mais pourquoi une telle salle à Montbrison ? Qui a bien pu la construire ? Et pourquoi ? Les historiens se sont évidemment posé la question. Au XIIIe siècle, en 1296, Jean Ier de Forez et Alix de Viennois se marient. Il leur faut un lieu pour célébrer les noces. On leur édifie donc rapidement une salle des fêtes. Certains avancent que la salle héraldique a été bâtie un peu plus tôt, en 1290, à l’occasion de l’émancipation du comte. Jean Ier de Forez a hérité du comté à l’âge de 2 ans. Il s’est émancipé à 15 ans. Quoi qu’il en soit, la salle Diana reste d’une beauté à couper le souffle. Elle symbolise le pouvoir du comte. Son décor héraldique est une sorte d’armorial de la noblesse forézienne, groupée autour de Jean Ier de Forez.

Il était une fois un conte.

Société La Diana, Montbrison
La Diana - Société Historique et Archéologique du Forez, pierre ogivale

Un livre ouvert sur l’histoire de France.

La salle héraldique Diana, à Montbrison, apparaît comme un lieu de pouvoir. Le pouvoir absolu et rayonnant des nobles du Moyen Age. Ses dimensions se révèlent impressionnantes : 19,45m de long sur 8,40m de large. Au-dessus de votre tête, une voûte ogivale de 8m de haut. Elle abrite 1728 compartiments abritant chacun un écusson. Tout autour de la salle, à la naissance des voûtes, court une frise ornée d’animaux fantastiques et de 242 écussons. Ce décor coloré est resté intact depuis le Moyen Age. Le premier rang de blasons contient les armes à fleurs de lys du roi de France. Le comté de Forez s’est placé sous la protection du roi à partir du milieu du XIIe siècle. Les autres écussons représentent les familles nobles, alliées des comtes de Forez. Cette voûte constitue donc un témoignage monumental et rare des relations diplomatiques entretenues par les nobles au XIIIe siècle. Une page de l’histoire de France à dévorer des yeux.

Société La Diana, Montbrison

Un symbole de savoir.

La salle héraldique Diana a connu une histoire mouvementée. Elle sert de salle de réunion des Etats de Forez jusqu’en 1531, puis manque de disparaître en 1789. Le cloître est dévasté, la salle transformée en grange et en écurie… Le bâtiment échappe miraculeusement à la ruine et, à la fin du XIXe siècle, est racheté par un ministre de Napoléon III, le duc de Persigny. Ce Forézien avisé restaure l’édifice à la façon de Viollet-le-Duc, puis le confie à une société savante. Elle reprend le nom de la Diana. Et l’a d’ailleurs gardé jusqu’à maintenant. Le duc de Persigny fait construire les façades est et ouest dans un style néo-gothique caractéristique. Il installe une grande cheminée intérieure et les vitrines de l’immense bibliothèque. Elle contient 30 000 volumes… Car cette salle Diana apparaît désormais comme un symbole de savoir. La Société historique et archéologique du Forez la Diana inaugure un musée archéologique en 1884. Et mène encore aujourd’hui d’importantes recherches sur l’histoire du Forez.

Informations pratiques

Adresse

rue Florimond-Robertet
42600 MONTBRISON
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Visite de la Salle héraldique :
mardi 14h-17h,
mercredi 9h-12h 14h-17h,
vendredi 14h-17h
samedi 9h-12h 14h-17h

Bibliothèque : mercredi et samedi 9h-12h 14h-17h