trabantos

Provence-Alpes-Côte d'Azur, Var

Ile d'Or

A deux pas de Saint-Raphaël, mettez le cap sur l’une des plus étranges et des plus célèbres îles du Cap Esterel : l’île d’Or.

L’île d’Or, entre pierres rouges et fonds marins.

L’histoire de l’île d’Or est pour le moins rocambolesque, et il est préférable, en l’approchant, de savoir où vous mettez les pieds. Face aux roches rougeoyantes du cap Esterel, non loin de Saint-Raphaël, une curieuse petite île attire votre attention. C’est l’île d’Or, et elle semble d’autant plus rougeoyante que la plage du débarquement sur laquelle vous vous trouvez pour observer l’île, est constituée, contraste intéressant, de galets bleus. Si des fouilles archéologiques ont permis de découvrir dix épaves autour de l’île, ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que l’île revient sur le devant de la scène. Difficile de croire que cette île splendide a été acquise en 1897 aux enchères, par un Varois, pour l’équivalent de 1 100 euros ! Il s’appelait Léon Sergent, architecte de profession, et grâce à lui, l’île sort de l’anonymat.

L’île d’Or, entre pierres rouges et fonds marins.

aprott

Quand le fantasque et l’admirable se rencontrent.

Si elle demeure aujourd’hui encore propriété privée, c’est grâce à l’illustre "Auguste Ier", monarque autoproclamé de l’île. Il en résulte que l’île est aujourd’hui encore intacte, tranquillement ancrée dans le bleu de la mer, agitée par les vents du cap Dramont, loin du tourisme de masse. Face à vous, une excentricité digne du faste et de l’insouciance du début du siècle se distingue aisément : c’est la tour sarrasine. S’il y a fort à parier que cette coquetterie démesurée fût conçue par son ancien propriétaire, elle jaillit en 1910 et fit entrer Auguste Ier dans la postérité. Enfilez vos chaussures de randonnée et partez à la conquête des reliefs du cap Dramont. Au fil des sentiers et des escaliers naturels, vous vous offrez un panorama splendide sur l’île, les cigales et les essences de garrigue en prime. S’il vous reste de l’énergie, pourquoi ne pas terminer votre exploration provençale jusqu’à la belle plage de Camp Long où conduit le sentier des Douaniers ?

trabantos

Sur les traces d’Hergé.

L’île d’Or a beau être un peu étrange, elle vous rappelle quelque chose… Et pour cause. La couverture d’une célèbre bande dessinée s’incarne en effet devant vous : Tintin et l’île Noire. En effet, si les aventures du reporter belge se déroulent dans cet album en pleine Ecosse, la ressemblance entre la tour de l’île d’Or et celle d’Hergé est évidente. Louez un bateau pour imiter Tintin et vous approcher des rivages de l’île. Au fur et à mesure de votre approche, vous découvrez les fameuses roches rouges. En arrivant depuis l’est, l’une d’elles attire votre regard tandis que se dessinent les contours d’un gorille. Serait-ce Ranko, le gorille d’Hergé, qui prend forme ? Comme l’île écossaise du génie belge, mais l’azur en plus, l’île d’Or vous surprendra plus que vous ne l’imaginiez.

Informations pratiques

Adresse

quartier du Dramont
83700 SAINT-RAPHAEL
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Accès:
En voiture : parking de la plage du Débarquement
A pied :
sentier du littoral vers le Cap du Dramont