Grottes Betharram

Occitanie, Hautes-Pyrénées

Grottes de Bétharram

Cathédrale de calcaire, dentelle de stalactites, les grottes de Bétharram vous plongent dans les entrailles géologiques des Pyrénées.

Le royaume des ombres.

Quelque part entre Lourdes et Pau, à 2km à peine de l’antique sanctuaire de Bétharram, se trouve une bien curieuse cathédrale : les grottes de Bétharram. Creusées dans le calcaire depuis des millénaires par le plus grand des bâtisseurs - la nature -, elles font l’objet d’une curiosité jamais démentie depuis leur ouverture au public en 1903. Elles étaient alors l’une des premières attractions du genre sur le territoire français. Depuis, l’effet de nouveauté s’est estompé mais la beauté du lieu, elle, assure une curiosité toujours renouvelée de la part du public et des spécialistes. Vous pénétrez dans les grottes de Bétharram par un orifice naturel, une porte dans la roche si grande que l’on se demande comment elle put rester cachée jusqu’à sa découverte en 1819. En quelques pas à peine, la pénombre vous encercle, épaisse ; le décor des Pyrénées-Atlantiques semble déjà loin. Pourtant, quelques projecteurs se chargent ici et là de la dramaturgie du lieu en projetant des ombres tortueuses sur les parois. Si la nature est architecte, l’homme l’a aidée à se faire peintre.

Le royaume des ombres.

Grottes Betharram
Grottes de Bétharram

Une toile de roche et de maître.

Au cours de votre visite dans les grottes de Bétharram, la moindre stalactite, le moindre renfoncement dans la roche devient coup de pinceau. L’érosion millénaire a tracé sur le calcaire comme des taches de Rorschach, que sublime l’installation lumineuse. Les ombres projetées détourent des visages, élèvent des tours majestueuses. Le bassin des Naïades se peuple ainsi de mille constructions et figures qui paraissent vous épier : un éléphant, Jeanne d’Arc, un minaret… Vous-mêmes ajoutez aux roches déjà baptisées le nom de celles que vous souffle votre imagination. Tel un palais antique sous les Pyrénées, les grottes de Bétharram s’ornent de colonnes et lustres de pierre, sous lesquels vous déambulez dans un silence émerveillé. Seul se fait entendre le clapotis des gouttes qui travaillent encore la roche luisante, déjà si lisse. Le tableau de demain est déjà en train de se dessiner ; sans doute sera-t-il encore bien différent de celui que vous avez sous les yeux.

Grottes Betharram

Au bord du gouffre.

Soudainement, l’ambiance change en même temps que les alentours, désormais plus accidentés. Vous êtes devant le gouffre, ainsi appelé en raison de ses 80m de dénivelé, qui marque l’entrée du chapitre aventure de votre visite des grottes de Bétharram. Ici dominent les profondeurs ; le beau cède la place à l’insolite. Quelle surprise, en effet, de découvrir dans les entrailles de la roche un large lac souterrain ! Celui-ci joue les miroirs et crée de majestueuses symétries avec les parois auxquelles il emprunte la couleur jaune tamisé. Un drakkar vous attend : il faut au moins ça pour fendre ces eaux de calcaire. Guidé par le fier dragon de la proue, vous vous engouffrez dans d’étroits couloirs et tentez de décrypter les inscriptions au charbon laissées là par les premiers visiteurs du lieu. A peine le temps de reprendre contact avec la terre ferme que l’on vous embarque sur un petit train, direction la sortie. La lumière des Hautes-Pyrénées vous éblouit. Derrière vous, la pénombre des grottes de Bétharram s’estompe comme un rêve au réveil.

Informations pratiques

Adresse

rue du Général-de-Gaulle
65270 SAINT-PE-DE-BIGORRE
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 15 €
    De 4 à 12 ans : 9.5 €