Jacques Pommier

Pays de la Loire, Vendée

Eglise Notre Dame de Fontenay-le-Comte

Merveille gothique de 80m de haut, l’église Notre-Dame de Fontenay-le-Comte porte les stigmates d’une histoire longue et tumultueuse.

Une flèche pointée vers les cieux.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’église Notre-Dame de Fontenay-le-Comte ne joue pas les timides : son clocher de 80m de hauteur domine les alentours et reste visible depuis n’importe quel point du village. De quoi faire de cette vieille bâtisse du XVe siècle un point de repère pour tous les habitants. Une fierté, aussi, tant sa façade témoigne d’une histoire aussi longue que tumultueuse. Approchez-vous et notez les impacts visibles sur les pierres : ils sont les cicatrices des dégâts subis pendant les guerres de Religion du XVIe siècle, qui détruisirent la majeure partie du bâtiment originel. Ainsi, si le clocher gothique pointe encore fièrement vers le ciel, la flèche actuelle date du XVIIIe siècle. Telle est la particularité de Notre-Dame de Fontenay-le-Comte : son architecture de type gothique flamboyant présente des indices de nombreuses reconstructions ultérieures. Aujourd’hui classée monument historique, l’église fait l’objet d’études et d’analyses précises pour en préserver toutes les subtilités.

Une flèche pointée vers les cieux.

Jacques Pommier
Eglise Notre-Dame de Fontenay-le-Comte

L’histoire au fil de l’art.

A l’intérieur aussi, les objets d’époques diverses se côtoient comme autant de strates d’histoire. En parcourant les travées, vous rencontrez tour à tour des œuvres des XVIIIe et XIXe siècles, un lutrin et des peintures, des statues représentant des anges ou saint Michel terrassant le dragon. Tous cohabitent en silence dans la grande nef dont les voûtes culminent à 18m de hauteur. Les locaux savent pourtant que ceux-ci ne sont pas les trésors les plus précieux de l’église de Notre-Dame de Fontenay-le-Comte. Approchez-vous de l’autel et observez attentivement le retable de pierre et de marbre signé par le sculpteur Joseph van Gheluwen. Celui-ci date de 1681 et constitue donc l’une des pièces les plus anciennes du lieu, seul rescapé des grandes confiscations de la Révolution française avec la chaire. Celle-ci mérite également le coup d’œil : créée par Elie Drouard et installée en 1784, elle impressionne par la noblesse de son acajou et la finesse des détails. On imagine sans peine les dirigeants révolutionnaires se hisser sur le dos de cet homme voûté pour haranguer la foule. Encore une page d’histoire dont l’église Notre-Dame de Fontenay-le-Comte garde le souvenir.

Jacques Pommier

Des secrets (d’histoire) bien gardés.

On aurait tort, cependant, de croire l’histoire de l’église Notre-Dame de Fontenay-le-Compte aussi lisible que les œuvres qu’elle abrite. Celle-ci renferme aussi quelques secrets, que les habitants du village ne manqueront pas de vous dévoiler. Voyez ainsi les planches qui s’amoncellent sur une travée : elles dissimulent la chapelle des Brisson, vestige de l’ancienne grande chapelle Saint-Pierre que les guerres de Religion ont grandement fragilisée. Aujourd’hui, seule une petite partie demeure ainsi que son imposant vitrail qui sont la cible d’une grande campagne de rénovation pour en consolider les fondations. Mais c’est sous terre qu’il faudra vous rendre pour découvrir le véritable trésor de l’église : sa crypte. Redécouverte lors de travaux dans la nef en 1846, elle date du XIe siècle et prouve l’existence, bien avant le bâtiment gothique actuel, d’une église romane sur ce même site. Encore une bribe d’histoire que Notre-Dame de Fontenay-le-Comte n’a pas fini de nous conter.

Informations pratiques

Adresse

place de l'Eglise
85200 FONTENAY-LE-COMTE
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Renseignements auprès de l'office de tourisme de Fontenay-le-comte au 02 51 69 44 99