Opéra Nice Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alpes-Maritimes

Colline de Cimiez

Sous le soleil niçois, grimpez la colline du quartier Cimiez pour découvrir les nombreuses racines historiques et culturelles de « Nissa la bella ».

Toute l’histoire de Nice sur une colline : Cimiez.

Sur les hauteurs de la promenade des Anglais, la ville de Nice vous réserve une belle surprise tandis que vous vous dirigez vers sa colline la plus emblématique : Cimiez. Sur les flancs de cet ancien oppidum romain, découvrez tout un pan de la mémoire niçoise. En effet, en vous attaquant aux premières pentes depuis le centre-ville, vous marchez dans les pas des Védiantiens, la tribu celte qui s'y établit avant l'arrivée des Romains. Préfecture sous l'Empire romain, site monacal au Moyen Age, Cimiez ne prend sa forme actuelle que sous l'impulsion de l'aristocratie russe et anglaise. C'est par exemple pour accueillir la reine Victoria II que l'architecte niçois Sébastien-Marcel Biasini fit construire le désormais légendaire hôtel Régina. Sous un ciel d’azur, ce monument niçois révèle la sophistication de sa façade. Mille-feuille historique, Cimiez s'offre à vous, le temps d'une promenade dans ces larges avenues cossues encadrées de palmiers et d’orangers.

Toute l’histoire de Nice sur une colline : Cimiez.

Jannick Tessier
Ancien hôtel Regina à Nice

Cimiez, un quartier entre passé et présent.

Lors de votre charmante escapade au cœur de Cimiez, vous ne tarderez pas à plonger dans l'héritage antique du quartier, notamment l'amphithéâtre romain. Construit au IIe siècle, l'arène accueillait jadis courses de chars et combats de gladiateurs avant d’offrir son cadre, plus récemment, aux notes bleues du Nice Jazz Festival. Une incursion dans le monde antique que vous prolongerez dans le musée archéologique où sont conservés, dans d'anciens thermes, céramiques et objets du quotidien gallo-romain. Non loin des arènes, vos pas vous emmènent jusqu'au monastère franciscain de Cimiez où l’on apprécie notamment les jardins verdoyants. La vue sur la partie est de Nice y est superbe et envoûtante, tandis que l’on respire les parfums des roses et des massifs floraux. Ne partez pas trop loin et rejoignez le musée Matisse, après avoir honoré la tombe voisine de cette figure incontournable de Nice. Le calme qui règne aux abords de cet endroit est une véritable bénédiction lors de votre city-break niçois.

SurkovDimitri

Cimiez, un quartier surréaliste et fauviste.

Entièrement consacrée à l’œuvre du génie fauviste, l’institution se situe dans une splendide maison génoise indémodable. Rutilant, le bâtiment abrite une riche collection d’œuvres variées de l’artiste, allant des sculptures aux livres illustrés. Les objets lui ayant appartenu, en plus de sérigraphies et de tapisseries, offrent un regard complet sur le peintre. Reflet surréaliste du musée Matisse, le musée Chagall vous ouvre ses portes plus au sud du quartier. Dans une maison architecturalement avant-gardiste, se dévoile un havre de paix et de sérénité, idéal pour découvrir l’œuvre du plus français des peintres russes. Entre ces murs originaux, sont retracés les moments forts de la carrière artistique de Chagall, de ses premiers tableaux jusqu’aux dix-sept toiles du Message biblique qu’il a réalisées. Inspiré par ces figures bienveillantes, vous voilà ensuite à l’air libre pour profiter de la douceur de vivre niçoise. Les embruns de la mer vous rappellent vers la promenade des Anglais. Le reflet du soleil couchant sur la rade niçoise est sans pareil.

Sentiers d’histoire

Anecdotes, courts récits… découvrez l’histoire du lieu, racontée par l’historien Jean-Pierre Guéno.

Informations pratiques

Adresse

avenue des Arènes
06000 NICE
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Plus d'informations auprès de l'office de tourisme de Nice Côte d'Azur par téléphone au ou 04 92 14 46 14