Provence-Alpes-Côte d'Azur, Var

Chapelle templière Notre-Dame-de-Bethléem

Chapelle templière, foyer pour lépreux, monument historique : Notre-Dame de Bethléem à Bras est l’illustration même de l’art roman provençal.

Une Provence de feuilles et de pierres.

La Provence verte est un poème qui fait rimer les prairies verdoyantes avec les douces ondulations d’un terrain de collines. Entre les multiples variétés de fleurs des champs arrosées par les rivières, les vestiges historiques abondent. Comme un musée à ciel ouvert, sauvage : la Provence verte n’a pas volé son surnom. En son centre, à la lisière du Parc régional de la Sainte-Baume, les arbustes grignotent de leurs branches touffues un petit édifice blanchi par le soleil. C’est la chapelle des Templiers de Bras, également connue sous le nom de Notre-Dame de Bethléem. Construite entre le XIIe et le XIIIe siècle (la date précise reste objet de débats d’historiens), elle est le seul vestige intact de la commanderie installée là par l’Ordre des Templiers et qui comptait alors plusieurs bâtiments administratifs, religieux et militaires. Orientée est-ouest pour profiter au mieux de la lumière du Sud, elle mêle influences romanes et romaines, pour un résultat typique de la région provençale.

Une Provence de feuilles et de pierres.

Chapelle templière Notre-Dame-de-Béthléem

Une querelle de clochers.

La chapelle des Templiers de Bras a connu bien des vies. Abandonnée des années durant, puis rouverte par l’ordre des Hospitaliers qui en fit un refuge pour lépreux, rénovée, elle est aujourd’hui une propriété privée. Pourtant, son architecture témoigne uniquement de la querelle qui entoura sa construction et opposa les Templiers aux autorités religieuses locales. Ainsi, le clocher qui domine Notre-Dame de Bethléem n’est-il orné que de deux cloches, installées dans des ouvertures en cintre : leur nombre et l’heure des sonneries étaient règlementés pour ne pas faire de l’ombre aux églises officielles de la région. Consigne était donnée aux Templiers de faire profil bas. Il vous faut donc vous approcher au plus près de la pierre pour observer la joliesse de certains éléments architecturaux. L’entrée, au nord, en est un parfait exemple. Au-dessus d’une modeste porte de bois sombre se déplie un arc ouvragé, un ruban dentelé dont la précision tranche avec la pierre nue du reste de l’édifice. Ici, la beauté est dans les détails.

L’Ordre en pleine lumière.

A l’intérieur de Notre-Dame de Bethléem, la même modestie apparente règne. Une simple nef, deux travées, une petite abside en quart de cercle et un autel de pierre blanche. Rien, semble-t-il, ne saurait briser le calme des lieux. Impossible pourtant de vous fier aux apparences, tant celles-ci changent au cours de la journée. En effet, en s’engouffrant dans l’oculus de la paroi sud et la fente pratiquée sur le mur de l’abside, les rayons du soleil changent d’orientation au fil des heures, éclairant certains éléments en particulier. L’occasion pour vous d’ouvrir les yeux et de repérer ici et là sur les murs les quelques croix templières qui témoignent des origines du lieu. Le 21 juin, le spectacle est total : pour le premier jour de l’été, les raies de lumière inondent la chapelle pour se rencontrer très précisément sur l’autel. Nul besoin de faste ou de dorure, en somme : la nature provençale se charge de souligner et faire perdurer la beauté de la chapelle des Templiers.

Informations pratiques

Adresse

rue Pierre Curie
83149 BRAS
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Fermé : 1er janvier, Dimanche de Pâques , Lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Lundi de Pentecôte, Dimanche de Pentecôte, Ascension, Fête nationale : 14 juillet, Assomption : 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre

Commentaires

Pour visiter la chapelle templière Notre-Dame-de-Béthléem, rendez-vous aux horaires d'ouverture à la mairie de Bras où la clef vous sera remise en échange de documents d’identité ou d'une caution

Plus d'informations au
04 94 37 23 40 ou par mail