Tourisme Loiret

Centre-Val de Loire, Loiret

Basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André

Détruite de nombreuses fois mais toujours debout, la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André est un concentré d’histoire de France.

Tel un phœnix flamboyant.

A une dizaine de kilomètres d’Orléans, en plein cœur du bourg de Cléry-Saint-André, la basilique Notre-Dame se dresse presque comme une surprise. Il faut dire que sa taille massive a de quoi surprendre au milieu d’habitations si modestes et clairsemées. Ce n’est là que le premier de ses paradoxes, elle dont l’histoire fut une succession ininterrompue de destructions et reconstructions partielles. La façade que vous lui voyez aujourd’hui, tout en verticalité et en ouvertures, est un exemple parfait du gothique flamboyant du XVe siècle et ne laisse donc rien deviner de sa première construction du début du XIVe siècle. Entre les deux, la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André souffrit de blessures de guerre, notamment celle de Cent Ans, de laquelle ne sortit indemne que la tour carrée du clocher côté nord. La cloche qui s’y trouve, cadeau du roi Philippe le Bel, date quant à elle du XIVe siècle. Sacré imbroglio chronologique ! A croire que l’histoire de l’édifice réside précisément dans ses stigmates, dans la cohabitation d’éléments architecturaux disparates. C’est dans ses contrastes et ses paradoxes que la basilique se montre le plus bavarde.

Tel un phœnix flamboyant.

Tourisme Loiret
Basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André

Que la lumière soit !

A l’intérieur, une autre surprise vous attend : la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André est très lumineuse, ce que ne laisse présager sa façade de grosses pierres grises et beiges. Cet éclairage naturel, elle le doit au rôle prépondérant joué par les vitraux qui occupent les parties hautes et basses de l’édifice. Ils sont pas moins d’une soixantaine et inondent de soleil la grande nef de 80m de long pour 27m de hauteur. Malheureusement, là encore le temps a semé la destruction et fait disparaître les ouvrages d’origine. Prenez malgré tout le temps d’en admirer les sujets : ils racontent mieux que quiconque l’histoire de l’édifice et vous montrent Henri III en armure (sur le vitrail de la Pentecôte, le seul datant du XVIe siècle), Charles VII et, comme un pied de nez aux Anglais qui ont détruit la basilique, Jeanne d’Arc prête au combat. De quoi faire oublier que la Pucelle d’Orléans n’a trouvé que champs de ruines lors de son passage sur ce qui est aujourd’hui la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André.

Tourisme Loiret

Lieu de pèlerinage.

N’allez pas faire de Jeanne d’Arc la reine de la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André. Cette dernière doit en effet son existence à la Vierge Marie, dont une représentation en bois fut retrouvée par hasard dans un buisson de la zone. Aujourd’hui, la statue polychrome domine l’autel, son enfant sur les genoux qui tend un fruit au visiteur. Et ils sont nombreux à faire le déplacement, chaque année, pour la Fête de la Nativité, au cours de laquelle la basilique Notre-Dame devient un centre de pèlerinage. Parmi la foule, un admirateur se détache, et pas des moindres : le roi Louis XI, dont le mausolée trône au milieu de l’édifice, les yeux tournés vers la sainte. Par amour pour la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André, le monarque a demandé à reposer ici et vous contemplez son crâne, exposé dans le caveau, au pied du monument. Seul manque son cœur, transféré à Saint-Denis. Marie, près des yeux, loin du cœur.

Sentiers d’histoire

Anecdotes, courts récits… découvrez l’histoire du lieu, racontée par l’historien Jean-Pierre Guéno.

Informations pratiques

Adresse

rue du Cloître
45370 CLERY-SAINT-ANDRE
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 4 €
    Tarif réduit : 2.5 €