Eure-et-Loir

Auneau-Bleury-Saint-Symphorien, berceau de la Voie de la Liberté

En Eure-et-Loir, l’ancien village de Saint-Symphorien-le-Château est le symbole de la libération de la France en 1944-1945. C’est ici qu’a été érigée la première borne de la Voie de la Liberté.

Entre Sainte-Mère-Eglise et Bastogne, des bornes symboles de liberté

Lors de votre prochain voyage entre Chartres et Saint-Arnoult, faites une halte à Auneau-Bleury-Saint-Symphorien. Cette petite commune située en Eure-et-Loir n’est autre que le berceau de la Voie de la Liberté. La Voie de la Liberté reprend l’itinéraire emprunté entre le 6 juin 1944 et le 2 janvier 1945 par la 3e armée américaine commandée par le général Patton et qui mit fin à la Seconde Guerre mondiale. Elle est le chemin qui conduisit l’armée américaine des plages normandes, jusqu’à la Belgique. Au nord, elle est d’abord constituée de 59 bornes situées entre Sainte-Mère-Eglise et Cherbourg, dans la Manche. Elle se poursuit vers l’est avec 1148 bornes reliant Sainte-Mère-Eglise et Utah-Beach, à Bastogne, en Belgique. Chaque borne est ornée d’un flambeau qui émerge des eaux, symbole de la liberté apportée par les armées américaines. La flamme rappelle celle, non moins célèbre, de la Statue de la Liberté à New-York.

voiedelaliberte_credit_otporteseureliennes
voiedelaliberte_credit_otporteseureliennes_31

Saint-Symphorien-le-Château, là où tout a commencé

Mais quel peut être le lien entre Auneau-Bleury-Saint-Symphorien et la Voie de la Liberté ? La commune est un regroupement de plusieurs anciennes municipalités parmi lesquelles figure Saint-Symphorien-le-Château. Quelques années après la guerre, en 1948, Guy de la Vasselais devient maire de Saint-Symphorien. Or, le colonel n’est autre que l’ancien chef de liaison tactique auprès de la 3e armée. Proche de Patton, de la Vasselais a accompagné le général tout au long de sa campagne de libération en Europe (en France, en Belgique et au Luxembourg, notamment). Patton est aussi à l’origine de la percée historique d’Avranches, dans la Manche, le 30 juillet 1944. Cette opération, qui passera par Bastogne, ne s’achèvera qu’en mai 1945 en Tchécoslovaquie lors de la jonction avec l’avant-garde des troupes soviétiques.

voiedelaliberte_credit_otporteseureliennes_5

Le Monument Patton, hommage au héros

Le colonel Guy de la Vasselais fonde donc la Voie de la Liberté à la Libération. La première borne est inaugurée à Saint-Symphorien-le-Château en 1948, ce qui fait de la petite commune le berceau de ce tracé si symbolique ! En 1971, la borne est remplacée par le Monument Patton. Situé en bordure de la nationale 10, le site célèbre la 3e armée et, plus largement, la victoire des alliés ainsi que la libération de la France. Le saviez-vous ? Ici, vous êtes en territoire américain ! La bannière étoilée flotte sur le monument commémoratif… Dans le jardin, admirez le buste du « héros » Patton, une sculpture inaugurée par son fils en 1961. Une rue et la salle des fêtes portent le nom du général. Quant à la première borne édifiée à Saint-Symphorien-le-Château, elle a été restaurée et installée à l’entrée du village en 1998, à l’occasion du 50e anniversaire de la Voie de la Liberté.

Sources : La Voie de la LibertéOffice de tourisme des Portes euraliennes

Informations pratiques

Adresse

Mairie de Bleury-Saint-Symphorien
15 rue Guy de la Vasselais
28700 Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
France

Découvrir d'autres idées sorties

Toutes les idées sorties
Zoo-Refuge La Tanière

Zoo-Refuge La Tanière

Gallardon

Gallardon