Environnement

Dans la vallée du Rhône, vos déchets sur l’autoroute s’offrent une 2e vie !

Publié le 1er octobre 2021
temps de lecture

Sur l’autoroute A7, certains déchets non recyclables sont transformés en compost ou en combustibles pour chaufferies industrielles. C’est le résultat d’un partenariat inédit entre VINCI Autoroutes et le SYTRAD.

Notre objectif ? Valoriser 100% des déchets produits sur les aires d’autoroute

 

C’est un réflexe que vous adoptez désormais lors de vos pauses ! Sur l’autoroute, vous disposez de conteneurs pour jeter et surtout trier vos déchets. Certaines poubelles permettent de favoriser le recyclage des canettes ou encore des bouteilles en plastique. D’autres accueillent les déchets ménagers dits non recyclables. Dans la Vallée du Rhône traversée par l’autoroute A7, un partenariat inédit a été signé entre VINCI Autoroutes et le SYTRAD, le Syndicat de traitement des déchets Ardèche-Drôme. Grâce à lui, non seulement les emballages sont recyclés via des centres de tri de collecte sélective, mais les déchets non recyclables connaissent eux-aussi une nouvelle vie !

Valoriser 100% des déchets récoltés sur nos aires est l’un des engagements de notre « Ambition Environnement 2030 ». En Vallée du Rhône, plus de 500 conteneurs de tris sont présents sur l’autoroute A7. Vous avez l’habitude de les utiliser si vous circulez entre le sud de Lyon et les portes du Vaucluse. Le saviez-vous ? 900 tonnes de déchets sont récoltées chaque année sur ces 170 kilomètres d’autoroute. Grâce à ce partenariat conclu en juillet 2021, une partie de ces déchets non recyclables sont valorisés. Et de façon plutôt surprenante ! Certains sont en effet transformés en compost pour l’agriculture locale, d’autres sont valorisés sous forme de combustibles pour des chaufferies industrielles et des cimentiers. Qu’il soit produit chez soi, en déplacement ou sur la route des vacances, le déchet s’offre une nouvelle vie ! Et n’oubliez pas : le meilleur déchet reste encore celui que l’on ne produit pas.