Environnement

Aménagements

L’A355, une autoroute pionnière en matière d’environnement

Publié le 12 janvier 2022
temps de lecture

En plus de faciliter le trafic dans l’Eurométropole, le Contournement Ouest de Strasbourg est aussi un exemple en matière de transparence écologique et d’intégration environnementale. Passage en revue des mesures qui font de l’A355 une autoroute pionnière et précurseur sur les questions d’environnement.

Des mesures de compensations environnementales plus de 4 fois supérieures à l’emprise totale du projet

L’autoroute A355 est une autoroute de nouvelle génération, exemplaire en matière de transparence écologique et d'intégration environnementale. Bénéficiant de mesures environnementales exceptionnelles allant plus loin que la réglementation en vigueur, cette nouvelle autoroute est également le premier projet d’infrastructure routière en France à avoir fait l’objet de mesures compensatoires avant même le début de sa construction. Au total, 1315 hectares de compensations environnementales ont été déployées en marge de l’élaboration de ce grand contournement. Soit plus de 4,5 fois l’emprise définitive du projet ! Ces mesures concernent en particulier les milieux forestiers et les zones humides. Plusieurs cours d’eau situés sur ou à proximité de l’autoroute ont ainsi fait l’objet d’un méandrage ou d’un reméandrage. L’objectif ? Rétablir leur caractère originel, réguler leur débit et les rendre plus propices au développement de la biodiversité. En parallèle, les ouvrages permettant de les traverser ont tous été conçus pour prendre en compte leur expansion en cas de crue exceptionnelle.

image

Sur l’A355, un passage à faune tous les 200 mètres environ

La prise en compte de la biodiversité a également joué un rôle essentiel dans la conception de l’A355, mise en service le 17 décembre 2021. Dès les premières phases du chantier, les entreprises en charge de la construction ont pris toutes les mesures nécessaires pour limiter les impacts sur les milieux naturels. Comment ? En cartographiant les habitats, les lieux de reproduction, d’alimentation et d’hivernage d’espèces telles que le grand hamster, le crapaud vert ou encore le chat sauvage.

Le calendrier du chantier s’est par ailleurs adapté pour éviter les dérangements écologiques et des clôtures ont été posées pour éloigner la faune des zones à risque. Afin de réduire au maximum l'effet « barrière », un dispositif unique a été imaginé. 130 passages à faune (bioducs, écoponts, écoducs) qui permettent aux animaux de traverser en toute sécurité ont ainsi été aménagés, ce qui représente un ouvrage tous les 200 mètres environ ! Un ratio vingt fois plus élevé que sur les autres autoroutes françaises et qui fait de l’A355 un exemple en matière de transparence écologique.

Un dispositif vertueux de collecte et de traitement des eaux

L’autoroute A355 inaugurée par le Premier ministre Jean Castex le 11 décembre 2021 illustre par ailleurs le projet Ambition Environnement 2030 de VINCI Autoroutes. Durant toutes les phases du chantier, nos équipes se sont efforcées de préserver les ressources naturelles. Le saviez-vous ? La réalisation des chaussées de l’A355 intègre jusqu’à 50 % d’agrégats recyclés. Un taux bien supérieur à ce qui se pratique sur la plupart des chantiers en France.

Autre avancée, 25 bassins de rétention ont été créés tout au long des 24 km de l’autoroute afin de capter et collecter les eaux de pluie. Un dispositif qui permet de recueillir, d’acheminer et de traiter les eaux de ruissellement qui tombent sur la chaussée, avant qu’elles ne soient rejetées dans la nature. À cela, s’ajoutent des dispositifs spécifiques de stockage permettant de recueillir les eaux des bassins versants naturels, et ainsi contenir un épisode de pluie centennale. Toute goutte d’eau tombant sur l’autoroute sera ainsi traitée avant d’être rejetée dans la nature selon un débit régulé, et ce afin de ne pas perturber les cours d’eau environnants ni les habitats naturels.

Une nouvelle autoroute qui contribue à accélérer la décarbonation des transports

Autre démarche qui prouve que l’A355 s’inscrit dans une démarche 100% environnementale, la gestion des abords autoroutiers. Celle-ci repose sur une logique « zérophytosanitaire » et une technique de fauches tardives de la végétation. Le centre d’exploitation d’Ittenheim est par ailleurs doté d’une flotte de véhicules propres. Tous les véhicules légers amenés à intervenir pour votre sécurité sur le Contournement Ouest de Strasbourg sont 100 % électrique.

Une grande majorité des fourgons d’intervention sont quant à eux alimentés avec du bioGNV, un gaz produit à partir de biomasse ou de la méthanisation des déchets. Ces véhicules de nouvelle génération assurent au total 90% des kilomètres parcourus pour les besoins de l’exploitation. Les équipements secondaires tels que les panneaux à message variable, mobiles ou encore les remorques d’éclairage fonctionnent quant à eux à l’énergie solaire. En plus de fluidifier vos trajets à l’ouest de Strasbourg, l’A355 contribue, à travers ces mesures, à accélérer la décarbonation des transports. Un enjeu majeur pour mieux vivre demain et #BienVoyager !

Découvrir d'autres actualités

Toutes les actualités
Services et aires

A Strasbourg, vos trajets en toute sécurité sur l’A355

Environnement

Convention Autoroute Bas Carbone à Tours : un partenariat pour des mobilités durables