Aménagements

Bientôt un nouvel échangeur à l'ouest d'Agen sur l'autoroute A62

Publié le 15 mars 2021
temps de lecture

La première pierre du futur échangeur d’Agen Ouest a été posée vendredi 12 mars 2021 sur l’autoroute A62. Ce nouvel accès à l’autoroute a pour objectif de faciliter vos déplacements. Il sera mis en service en 2022.

Un accès plus facile à l’autoroute A62 depuis l’ouest d’Agen, si vous devez vous rendre à Toulouse ou à Bordeaux

Vous habitez Agen et vous devez vous rendre régulièrement à Toulouse ou à Bordeaux ? Bonne nouvelle ! Un nouvel échangeur vous permettant d’accéder à l’autoroute A62 va voir le jour à l’ouest de l’agglomération. La première pierre du projet a été posée le vendredi 12 mars 2021. Les travaux devraient durer 18 mois pour une mise en service du nouvel échangeur d’Agen Ouest prévue en 2022. Ce projet, consistant à créer un accès supplémentaire à l’autoroute A62 à l’ouest de l’agglomération, répond à un vrai besoin pour les habitants. Un nouveau pont passera au-dessus de l’autoroute et 4 nouvelles bretelles assureront la liaison, depuis un carrefour giratoire, avec la départementale 292. Ce nouvel échangeur vous permettra de rejoindre plus facilement l’autoroute depuis l’ouest de l’agglomération. Le projet vise aussi à contribuer à la croissance économique et à augmenter l’attractivité de l’agglomération agenaise. Le saviez-vous ? 4000 emplois devraient être créés suite à la construction de cet échangeur, en grande partie au sein du Technopôle Agen-Garonne.


Un projet tenant compte des contraintes environnementales

D’un point de vue environnemental, le nouvel échangeur d’Agen Ouest répond aussi aux exigences en vigueur. Il sera doté de 3 bassins ainsi que de dispositifs d’assainissement et de protection de la ressource en eau. Par ailleurs, des études préalables ont été menées entre 2013 et 2019 afin de limiter au maximum l’impact du projet sur les milieux naturels. Des mesures compensatoires seront ainsi mises en place pour protéger 60 espèces au niveau de la faune et une espèce au niveau de la flore, l’Amarante de Bouchon. Un réseau de mares sera créé pour les batraciens tout comme des hibernaculums pour les reptiles. Il est par ailleurs prévu de planter plusieurs essences locales d’arbres comme le chêne, le merisier, le prunellier ou le noisetier.

Hâte de découvrir le projet ? Rendez-vous pour la mise en service en 2022 !

Découvrir d'autres actualités

Toutes les actualités
Aménagements
Environnement

Mobilités du quotidien sur autoroute : 13 projets à venir dans la région Sud

Services et aires

Ulys lance le premier badge télépéage Bluetooth