Le Duplex A86, un grand projet d’infrastructure routière

A l’ouest de Paris, le Duplex A86 facilite chaque jour le quotidien de milliers d’automobilistes. Un tunnel à double sens de circulation dont la conception innovante s’est étendue sur plus d’une décennie ! Découvrez l’histoire passionnante de cette infrastructure de premier plan.

L’idée de départ : boucler l’autoroute A86 à l’ouest pour fluidifier le trafic

Dès le milieu des années 60, plusieurs grands programmes d’aménagement sont lancés en France. L’organisation de l’expansion de la région parisienne est la priorité de l’Etat. Il faut dire qu’au fil des années, le développement des villes nouvelles en grande couronne a provoqué un allongement des distances et par conséquent des temps de parcours pour les Franciliens amenés à se déplacer en voiture quotidiennement. Les principales agglomérations sont progressivement desservies par les lignes de RER A, B et C. Parallèlement, le bouclage de l’A86 est inscrit au schéma directeur d’Ile-de-France. Située à 10 km du centre de Paris, cette autoroute urbaine est une 2e rocade après le boulevard périphérique. Sa construction a débuté en 1968 et en 1994, 50 km sont en service entre Nanterre et La Courneuve, entre Bondy et Thiais et entre Antony et Versailles. Six ans plus tard, l’autoroute A86 représente un total de 64 km. Seul le tronçon « ouest » entre Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) et Vélizy (Yvelines) reste à construire.

Le choix du tunnel pour préserver patrimoine et environnement

L’Etat se heurte toutefois à un problème majeur : l’insertion du projet dans le paysage. Comment concilier l’amélioration des conditions de circulation tout en préservant l’environnement et le cadre de vie dans l’ouest parisien ? La construction d’une autoroute en surface paraît inenvisageable dans cette zone au tissu urbain très dense, au patrimoine bâti riche et aux nombreux équipements de loisirs. Le choix du tunnel s’impose. Dès 1988, Cofiroute, première société française privée concessionnaire d’autoroutes, développe l’idée d’une liaison urbaine souterraine. La déclaration d’utilité publique est adoptée en 1995 et un appel d’offres européen est lancé en 1998. La concession est attribuée à Cofiroute l’année suivante. Le futur Duplex A86 partira de Rueil-Malmaison pour se raccorder à l’A86 au sud de Versailles, avec un échangeur avec l’A13 à Vaucresson et au Chesnay. Particularité : ce tunnel réservé aux voitures sera composé de deux niveaux de circulation superposés : les automobilistes rouleront dans le sens Versailles - Rueil-Malmaison dans le niveau supérieur, et en sens inverse dans le niveau inférieur. Une configuration inédite permettant aux véhicules de ne jamais se croiser, et évitant ainsi tout risque de collision.

Les dates clés de la construction du Tunnel A86

frise-duplex-a86

Un forage en continu grâce à un tunnelier

Se pose ensuite la question des moyens techniques. Une campagne de sondages est effectuée par des géologues. Elle conduit les experts à imaginer une machine « tout-terrain » capable de creuser le tunnel. Le choix se porte sur un tunnelier de près de 12 m de diamètre, doté des derniers perfectionnements technologiques, permettant d’effectuer un forage en continu de 12 à 14 mètres par jour. Doté d’un train suiveur de 200 m de long (soit l’équivalent de 2 rames de RER), ce tunnelier est baptisé « Emma ». Sa tête creuse et dégage les déblais, tandis que des érecteurs saisissent et mettent en place les voussoirs, des plaques courbes de béton armé, qui constituent le revêtement de la paroi du tunnel. Pas moins de 2500 personnes seront mobilisées pendant toute la durée du chantier ! La première section du Duplex entre Rueil-Malmaison et Vaucresson (A13) est creusée entre 2000 et 2003, et la seconde reliant l’A13 à Vélizy entre 2005 à 2007. Parallèlement, Cofiroute fait appel à des chercheurs en sciences sociales pour réaliser une étude sur l’acceptation du projet par les riverains et les futurs utilisateurs. Des conclusions prises en compte lors de la conception finale confiée à l’architecte Michel Regembal. Ce dernier entend offrir aux utilisateurs « tous les atouts spatiaux et lumineux pour permettre des déplacements agréables et apaisés ». Le premier tronçon est mis en service le 25 juin 2009 et permet de rejoindre Vaucresson depuis Rueil-Malmaison en seulement 5 minutes ! La deuxième section (5,5 km entre Vaucresson et Vélizy) ouvre le 9 janvier 2011, au lendemain de l’inauguration officielle. Avec en moyenne 35.000 utilisateurs quotidiens, le Duplex A86 offre désormais un gain de temps considérable pour les déplacements du quotidien dans l’ouest parisien. C’est en effet le seul endroit en Ile-de-France où vous êtes assuré de parcourir 10 km en 10 minutes !

L'histoire du Duplex A86 en images

duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
duplex-a86
1
11