Office de tourisme de Nérac - Pays d'Albret

Nouvelle-Aquitaine, Lot-et-Garonne

Village de Poudenas

Discret, niché entre les rives de la Gélise et la forêt de Gascogne, le village de Poudenas charme par ses nombreux édifices anciens.

Une découverte au fil de l’eau.

Le village de Poudenas est d’une exemplaire discrétion, lui qui se niche à la frontière de l’Armagnac, des Landes et du pays d’Albret, à l’orée de la forêt de Gascogne. Il charme sans tambour, presque sans le vouloir. C’est donc par hasard qu’on en surprend les beautés, guidé par le cours tranquille de la Gélise. Ses eaux aussi jouent les touristes et longent des rives ponctuées de constructions aussi typiques qu’anciennes. En premier lieu, elles passent devant les jolies arcades du bâtiment de l’ancien relais de poste, abandonné depuis l’avènement des chemins de fer, mais conservé comme un témoignage sur le passé de la région. A peine le temps d’y faire une pause que déjà l’on est entraîné vers un ancien moulin datant du XIVe siècle. Celui-ci accueille aujourd’hui les voyageurs dans une architecture entièrement restaurée mais fidèle à celle d’antan, un cadre au charme de vieille carte postale. Mais l’eau refuse de s’attarder et s’en va chatouiller les pieds d’un vieux pont roman du XIIIe siècle. De là, la vue sur le village de Poudenas est imprenable… Il est temps de quitter les rives.

Une découverte au fil de l’eau.

Office de tourisme de Nérac - Pays d'Albret
Village de Poudenas

Une étape vers Compostelle.

Au village de Poudenas, tous les édifices - même les plus prestigieux - rayonnent tranquillement. Ce n’est pas sur leur façade, généralement en modeste pierre blanche, mais sur leur histoire qu’il faut s’attarder. Ici, la beauté ne s’offre qu’à qui sait regarder avec patience. Ainsi en est-il de l’église Saint-Christophe d’Arbussan, un petit édifice longiligne qu’encadrent les arbres. En apparence, elle semble presque austère, avec son unique nef terminée par un clocher-mur datant a priori du XVe siècle. Dans ses deux ouvertures en arcs, seule une cloche demeure et semble vouloir se taire à jamais. On pourrait croire l’église abandonnée. Pourtant, les décorations de ses murs intérieurs racontent une autre histoire, celle d’un lieu de refuge pour les pèlerins lancés sur les routes de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le visiteur attentif distinguera même deux coquetteries, des chapiteaux sculptés en grappes de raisin ou en lions sur fond de végétation. C’est bien la seule fantaisie de l’église du village de Poudenas, qui fait jaillir l’émotion de son dépouillement.

Le maître des lieux.

Il suffit de lever les yeux pour comprendre la raison d’un tel calme : le village de Poudenas est surveillé, dominé à plus de 50m de hauteur par un château aux allures de forteresse imprenable. Ici résidaient les seigneurs de Poudenas depuis le XIIIe siècle. De nouveau, il s’agit de ne pas se fier aux apparences. En s’approchant, le visiteur découvre en effet un château à l’élégance toute italienne, doté de fenêtres à meneaux qui éclairent le donjon, d’un campanile que protègent des cyprès et de terrasses soutenues par des arcades. Une architecture raffinée qui lui vaut d’être inscrit au registre des Monuments historiques depuis 1984. A moins que ce ne soit en raison des odeurs qui saisissent le curieux dès le seuil. Des tilleuls, des érables, des cèdres… le parc du château de Poudenas s’étend sur 10ha et comprend plus d’une centaine d’essences végétales. Des cyprès pluriséculaires bordent les allées, parade solennelle pour les poètes et les rêveurs, capables d’apprécier le village de Poudenas à sa juste valeur : cachée.

Informations pratiques

Adresse

rue de la Croix de Masse
47170 POUDENAS
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Plus d'informations auprès de l'office de tourisme de l'Albret au 05 53 65 27 75