SteveAllenPhoto

Bretagne, Ille-et-Vilaine

Remparts de Saint-Malo

Lancez-vous à l’abordage des remparts de Saint-Malo. Et découvrez les forts de cette mythique cité corsaire… au demeurant très accueillante !

Saint-Malo s’est fortifiée au fil du temps.

Saint-Malo se dresse face à la Manche depuis une éternité. Aujourd’hui chaleureuse, la ville n’a pas toujours été aussi hospitalière. Elle garde même de son passé guerrier des traces indélébiles. Les remparts de Saint-Malo rappellent que la cité a dû batailler pour traverser les âges. Vers 80 av. J.-C., les Coriosolites, une des cinq tribus celtes occupant l’Armorique, s’installent. En l’an 10, les Romains les chassent, puis bâtissent une place forte. La légion de Mars y prend ses quartiers. Vers 270 ou 280, la ville est dotée d’un rempart de 3 à 4m de haut. Il suit le contour des falaises sur près de 1 400m. On édifie quelques tours carrées pour impressionner. Aujourd’hui, en vous baladant sur les célèbres remparts, vous en discernez encore les vestiges : un pan de mur face à la ville intra-muros de Saint-Malo ; quelques morceaux des fondations de l’enceinte de la tour Solidor. Les remparts actuels sont élevés à partir du Moyen Age.

Saint-Malo s’est fortifiée au fil du temps.

kodachrome25

Une promenade de fort en bastion.

Les remparts de Saint-Malo constituent une très belle balade. Le circuit de 1 754m vous mène sur l’enceinte primitive, élevée en 1144. De cette enceinte, il ne reste plus qu’un morceau entre la tour Bidouane et le bastion de la Hollande. C’est la portion des Petits-Murs que vous empruntez si vous entrez par la Grand’Porte. Mais la majeure partie de cette muraille moyenâgeuse a été reconstruite entre 1708 et 1742. Votre promenade à pied vous fait donc traverser les âges dans un décor idyllique. Dirigez-vous vers la porte Saint-Thomas qui donne sur la cale et la plage de l’Eventail. De la courtine, vous pouvez admirer toute la baie jusqu’à la pointe de la Varde. Face à vous : le fort National, accessible à marée basse. Plus loin, le fort de la Conchée. Continuez vers le bastion du fort La Reine. L’îlot romantique du Grand-Bé, où repose Chateaubriand, vous apparaît.

Antoine2K

Emerveillement au grand air.

Les corsaires devaient sûrement apprécier le panorama entre deux batailles contre les Anglais. Plus paisible, votre promenade entre la tour Bidouane et le bastion de la Hollande vous offre une des plus belles vues depuis les remparts. Votre regard embrasse l’horizon, de la pointe de la Varde jusqu’au cap Fréhel. En arrière-plan : Saint-Malo. Les remparts suivent ensuite la plage de Bon-Secours. En passant, admirez la tour Notre-Dame, dans laquelle est percée la porte des Bés. Oxygénez-vous en revenant vers la Grand’Porte. Vous surplombez alors la plage du Môle et le môle des Noires. Du bastion Saint-Philippe au bastion Saint-Louis, vous longez l’étonnant alignement des maisons de corsaires. Le célèbre Robert Surcouf a vécu dans l’une d’entre elles, près de la porte de Dinan… En redescendant des remparts, vous avez l’embarras du choix : visiter le musée d’Histoire de la ville et d’Ethnographie du pays malouin, arpenter les salles du château de Saint-Malo, ou admirer les bateaux sur le port de Saint-Malo et rêver d’aventures en mer !

Informations pratiques

Adresse

porte Saint-Vincent
35400 SAINT-MALO
Bretagne
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires