Leonid Andronov

Occitanie, Haute-Garonne

Place du Capitole

Plongez dans la place du Capitole et écrivez votre aventure toulousaine en lettres capitales !

Depuis la place du Capitole, revivez l’âge des capitouls.

C’est le rectangle le plus important de Toulouse que vous découvrez en explorant le centre historique de la ville rose. En revenant de la basilique Saint-Sernin par la rue du Taur, chargé de l’histoire du martyr toulousain saint Saturnin, vous découvrez les 12 000m² de l’esplanade devant vous et avec eux, le Capitole de Toulouse. Tandis que vous avancez vers son centre exclusivement piéton, une croix occitane en bronze de 16,5m de diamètre se dessine sous vos pas.

Cœur battant de la capitale occitane, la place du Capitole offre une immersion dans l’histoire de la ville et dévoile le patrimoine laissé par les « capitouls », ces nobles qui régulaient Toulouse et actèrent la création de la place au XVIIe siècle.
Si sa construction fut complètement achevée en 1850, les changements de nom de la place du Capitole dévoilent les soubresauts de l’histoire de la ville. « Place royale », « Place de la liberté », « Place impériale », la place du Capitole a changé souvent de nom, mais la brique rouge des façades environnantes est restée intacte !

Depuis la place du Capitole, revivez l’âge des capitouls.

Dominique VIET - OT Toulouse
Place du Capitole, Toulouse

Foulez le sol pavé de rose et de bronze de la place du Capitole.

Fascinante autant qu’atypique, cette brique rouge occupe votre regard, tandis que vous détaillez la croix occitane dessinée par l’artiste Raymond Moretti. Tout en suivant le tracé original de l’artiste, incarné par ces lignes de bronze, vous découvrez les douze points de la croix représentant les douze mois de l’année, les douze heures du jour et bien sûr, les douze signes du zodiaque gravés dans l’airain. Alors que le métal noble brille sur le pavé rose, vous vous rapprochez de la façade ouest : là, se trouve la « galerue », des arcades du Capitole, que les architectes ont voulues comme une référence à la rue de Rivoli à Paris. Une fois à l’abri, levez les yeux pour découvrir les 29 tableaux de Raymond Moretti retraçant l’histoire toulousaine. Parenthèse d’art moderne, ces œuvres chatoyantes représentent aussi bien les Croisades que la cité de l’Espace.
Non loin de là, asseyez-vous à la terrasse du célèbre café Bibent, après avoir admiré son intérieur décoré de stuc, de dorure et de sculptures, dans le pur style de la Belle Epoque. Face à vous se dresse, majestueux, le Capitole.

Découvrez les apparats toulousains depuis la place du Capitole.

S’il est bel et bien le centre névralgique de la cité toulousaine, le Capitole est bien plus qu’une simple mairie. Siège du pouvoir depuis le XIIe siècle, emblème de la ville, le Capitole n’a pas fait que donner son nom à la place ; il représente à lui seul la richesse du patrimoine toulousain, à l’image de ses huit colonnes de marbre représentant les huit quartiers de la Toulouse médiévale. En passant les portes de la façade principale, vous découvrez une richesse architecturale rare, tel le bas-relief du portail de Nicolas Bachelier où trône une statue d’Henri IV.
Une fois à l’intérieur du palais, vos déambulations vous mènent jusqu’à de formidables pièces qui rivalisent de faste : l’escalier d’honneur, la salle Gervais ou encore la salle des Illustres. Cette dernière est particulièrement remarquable. En effet, en vous appropriant les lieux, vous appréciez un décor pour le moins baroque, avec notamment les fresques maniérées et allégories peintes par des artistes toulousains comme Henri Martin et Paul Gervais.

L’histoire toulousaine se fait allégorique sous vos yeux et résonne alors avec les œuvres de Moretti de l’autre côté de la place. Décidément, la place du Capitole, comme la ville de Toulouse, n’en finit pas de changer.

Informations pratiques

Adresse

place du Capitole
31200 TOULOUSE
France

Commentaires

Pour plus de renseignements, contacter la mairie de Toulouse au 05 61 22 29 22