Musée des Ursulines_ G. Fontany, Ville de Mâcon

Bourgogne-Franche-Comté, Saône-et-Loire

Musée des Ursulines

C’est un très joli musée installé dans un ancien couvent. Les Ursulines, à Mâcon, rassemblent de belles collections à ne surtout pas manquer.

Un couvent à l’histoire mouvementée.

Mâcon, la ville de Lamartine, abrite le charmant petit musée des Ursulines. La plus méridionale des cités de Bourgogne possède un petit joyau à ne pas manquer. D’autant qu’il est implanté dans un remarquable bâtiment du XVIIe siècle : un couvent à l’histoire mouvementée. Quand les Ursulines s’installent, en 1615, il leur faut un beau couvent. Elles l’attendent 60 ans. En 1675, le couvent actuel est construit. On y assure l’éducation des jeunes filles de la noblesse et de la bourgeoisie. Elles sont accueillies dès 1680. La Révolution française, en 1793, s’empare du couvent et le transforme en maison d’arrêt. Le père de Lamartine y est d’ailleurs incarcéré. Il y côtoie des prêtres qui seront envoyés en Guyane à partir de 1794. Deux ans plus tard, le couvent des Ursulines est réquisitionné par l’armée. On l’appelle la caserne Puthod jusqu’en 1929. Et ce n’est qu’en 1968 que le couvent se mue en musée.

Un couvent à l’histoire mouvementée.

Musées de Mâcon
Lamartine

Un haut lieu de culture.

Le musée des Ursuline témoigne du dynamisme culturel de Mâcon ; ce qui en fait une étape incontournable de votre visite en Bourgogne. Car le musée abrite bon nombre de surprises. Au rez-de-chaussée, remontez le temps jusqu’à la Préhistoire. Parcourez l’époque gallo-romaine. Retrouvez le Mâcon du Moyen Age. Toutes sortes d’objets sont exposés : fragments d’architecture, sculptures, statues, bas-reliefs. Autant de preuves d’un passé prestigieux, quand la ville était encore constellée de monuments médiévaux romans ou gothiques. Le musée des Ursulines possède aussi une remarquable collection d’œuvres d’art. Elle retrace l’histoire de la peinture et de la sculpture occidentales du XVIe siècle jusqu’à l’art contemporain. Les écoles hollandaise et française du XVIIe siècle sont bien représentées. Tout comme le néo-classicisme, l’école du paysage du XIXe siècle ou le mouvement symboliste. Votre parcours vous mène jusqu’au XXe siècle, de l’art post-cubiste, au courant abstrait géométrique : de Le Brun à Gleizes, en passant par Greuze, Corot et Puvis de Chavannes.

Musée des Ursulines_ G. Fontany, Ville de Mâcon

Sur les trace de Lamartine, poète et homme politique.

Mâcon reste la cité de Lamartine. Un espace entier du musée des Ursulines lui est consacré. Sculptures, peintures et œuvres littéraires vous retracent la vie passionnante du poète, chantre du romantisme, né à Mâcon le 21 octobre 1790. Le musée s’attarde aussi sur l’homme politique engagé qui participa à la Révolution de février 1848 et proclama la Deuxième République. Là encore, le musée regorge d’objets, d’ouvrages, de portraits de Lamartine. Vous saurez tout sur l’homme, sa famille, ses amis, ses idées, son œuvre. En quittant le musée des Ursulines, vous pouvez d’ailleurs marcher sur les traces du poète. L’office de tourisme organise un intéressant "Lamartine tour" (payant) : un parcours en bus, à travers la Saône-et-Loire, accompagné d’un médiateur culturel, pour tout savoir sur Alphonse de Lamartine et admirer les paysages qui ont inspiré ses plus beaux poèmes. En revenant à Mâcon, prenez le temps de découvrir une cité pleine de charme et de vie.

Informations pratiques

Adresse

rue des Ursulines
71000 MACON
Bourgogne-Franche-Comté
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 3 €

Fermé : 1er janvier, 1er mai, Fête nationale : 14 juillet, 1er novembre et 25 décembre

Commentaires

Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite au 5 rue de la Préfecture