Association des sites du pays cathare

Occitanie, Aude

Château de Puivert

Sous l’A61, enfoncez-vous dans la campagne audoise pour atteindre, dans les premiers reliefs pyrénéens, le château cathare de Puivert et son héritage artistique lyrique.

Revenez au temps des chevaliers au château de Puivert.

Alors que les Pyrénées ont surgi au loin, vous quittez l’autoroute l’A61 pour rejoindre ces terres isolées des Pyrénées-Orientales. Entre les parcs des Pyrénées Ariègeois et Catalanes, vous vous dirigez droit vers l’un des sites historiques de cette terre cathare qu’est l’Occitanie : le Château de Puivert. Dans la commune rurale éponyme, vous trouvez un environnement typique de ces montagnes luxuriantes. L’air est vif ici comme il l’était lorsque les soldats du pape s’élancent vers la dernière poche de résistance voisine : Montségur.
Partez à la découverte de ce joyau médiéval et une fois à l’intérieur, vous vous retrouvez encercler par un sentiment de grandeur dans cette immense basse-cour. Sans mal, vous vous téléportez au temps des joutes chevaleresques qui rythmaient les saisons au Moyen-Âge. Avec les trouées pour les archers et de larges murs d’enceinte, vous parcourez les 3200 m² de surface au sol. Armez-vous de votre souffle, car le chevalier qui sommeille en vous s’apprête à grimper le donjon qui se dresse devant vous.

Revenez au temps des chevaliers au château de Puivert.

Association des sites du pays cathare
Château de Puivert

Troubadours, ménestrels et cornemuse.

Depuis les 605m au sommet duquel trône le château, vous accédez au donjon carré qui depuis 1310, se dresse au-dessus de la basse-cour et de la vallée. C’est l’élément qui a le mieux traversé les siècles et qui, grâce à une récente rénovation, vous ramène au XIVe siècle, à l’âge d’or du château. À cette époque, les murs du donjon accueillent troubadours et ménestrels venus des quatre coins du pays. Découvrez cette tradition ancestrale en vous retrouvant dans la "pièce des musiciens". Au quatrième étage, cette salle d’apparat devient votre ticket d’entrée au temps de Thomas de Bruyères, constructeur du château au XIVe siècle. Bien des cornemuses et des tambourins ont résonné depuis, sous ces voûtes en ogive. Prenez le temps de détailler les bustes de musiciens représentés sur les culots sous les voûtes. Sans mal, vous reconnaissez l’ancêtre médiéval du violon : le luth.

Association des sites du pays cathare

Château de Puivert : l’histoire de l’art médiéval.

Alors que vous arrivez au dernier étage, vous êtes soudain saisi par la beauté du panorama que vous offre le dernier étage. Si les crénelages qui ornaient ses murs ont disparu depuis longtemps, l’aspect défensif demeure et vous le constatez en détaillant toute la vallée audoise de Puivert. L’heure de la promenade a sonné. Redescendez de votre perchoir et partez battre campagne autour du château. Les champs vallonnés qui se dessinent autour des murs d’enceinte vous invitent à une parenthèse champêtre jusqu’à Nébias, le long du ruisseau des Moullières.
Mais ne vous éloigniez pas trop de Puivert ! Outre le château en lui-même, le village bucolique de l’Aude a su conserver les trésors du monument dans un musée dédié au Quercorb, cette vallée où vous vous trouvez, et au château en lui-même. Le musée s’attache vu révèle toute la richesse artistique des troubadours au Moyen-âge grâce aux parchemins et aux neuf instruments d’époque comme le luth, la vièle à archet, la guiterne, la flûte, le tambourin ou la cornemuse. Avec Puivert et son château, c’est toute la poésie du Moyen-Âge qui s’offre à vous.

Informations pratiques

Adresse

rue du chemin du Château
11230 PUIVERT
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 7 €
    Enfants de 5 à 12 ans : 5 €
    Groupes adultes : 5 €

Commentaires

Du 15 décembre au week-end de Pâques, en période de vacances scolaires, le Château de Puivert est ouvert les samedis
Fermeture annuelle du 15 novembre au 15 décembre

Tarif Groupe : à partir de 20 personnes