Aires remarquables

L’aire de Suvé du Vent (A57) vous sensibilise au fléau des feux de forêts

Au cœur du Massif des Maures, sur l’autoroute A57, l’aire de Suvé du vent expose des véhicules de pompiers ainsi qu’un Canadair modèle réduit ! Une installation pédagogique destinée, lors de votre pause, à vous sensibiliser aux risques de feux de forêts.

Face au risque d’incendie, surtout en été, le comportement de chacun est primordial

C’est ce qu’on appelle une pause instructive ! En vous arrêtant sur l’aire de Suvé du vent sur l’autoroute A57, vous aurez la surprise de découvrir plusieurs véhicules de pompiers exposés ainsi qu’un modèle réduit de Canadair. Sur cette aire de repos située entre Toulon et le Cannet-des-Maures, un petit parcours vous attend pour vous rappeler que face au risque d’incendie, surtout en période estivale, le comportement de chacun est primordial. Vous y découvrirez un cortège de vieux véhicules de pompiers, un Canadair et quelques plaques pédagogiques vous expliquant cette démarche. L’aire de Suvé du Vent n’a pas été choisie au hasard ! L’autoroute A57 longe le Massif des Maures. Entre Hyères et Fréjus, cette forêt admirable regorge d’une multitude de pins, chênes et autres châtaigniers. Le site était donc l’endroit idéal pour sensibiliser le grand public à la problématique des feux de forêts et rendre hommage au travail et au dévouement des pompiers.

a57-aire-autoroute-suve-du-vent-vehicules-pompiers

Le « groupe d’attaque » reconstitué

Première attraction, le groupe d’attaque ! Il s’agit en fait d’un cortège d’anciens véhicules de pompiers portant les noms de plusieurs communes varoises : Gonfaron, Puget-ville, Pignans et Le Luc. Grâce aux panneaux pédagogiques présents sur place, vous apprendrez que le groupe d’attaque se compose de 5 véhicules : un véhicule de liaison et reconnaissance tout terrain, trois camions-citernes feux de forêts « moyens » (d’une capacité de 2000 litres d’eau) et un camion-citerne feux de forêts « lourd » (d’une capacité de 6000 litres d’eau). Il est précisé que ce groupe de véhicules est une unité indivisible, du départ au retour. Ses éléments restent sous le commandement de leur chef et agissent dans le cadre d’une mission commune. Leur constitution est faite dans le cadre du plan de lutte départemental. Ils sont créés par l’association de plusieurs corps.

Le Canadair et son écopage à 110 km/h !

La deuxième curiosité à ne pas manquer sur l’aire est un Canadair modèle réduit. Il est là pour nous rappeler que le bombardier d’eau est un outil incontournable dans la lutte contre les incendies et la sauvegarde de notre patrimoine forestier. Le saviez-vous ? C’est en 1969 que la base de Marignane reçoit les deux premiers exemplaires de ce tout nouvel appareil. Long de 19,82 mètres et d’une envergure de 28,60 mètres, sa vitesse de croisière maximale peut atteindre les 315 km/h. Sa spécificité, c’est sa rapidité ! Le Canadair peut se recharger en eau sur le plan d’eau le plus proche. L’écopage (c’est-à-dire le remplissage) se fait par un hydroplanage à la vitesse de 110 km/h. En poursuivant votre balade, vous apprendrez aussi que les étendues de Garrigues remplacent d’anciennes forêts aujourd’hui détruites sur des terrains calcaires et que le Maquis a poussé sur des terrains acides. De quoi en savoir sur cette nature environnante unique à préserver !

L'aire de Suvé du Vent en images

1

5

Découvrir d'autres aires remarquables

Toutes les aires remarquables sur votre trajet
Aires remarquables

Aire de Canaver - A8

Aires remarquables

Aire du Reyran - A8