Aller au contenu principal

Comment conduire en toute sécurité dans un tunnel sur autoroute ?

Publié le -

Conseils pour bien voyager / Sécurité

conduite-tunnel-autoroute

Vitesse, éclairage et distances de sécurité : les 3 règles d’or de la conduite en tunnel

Conduire dans un tunnel sur autoroute nécessite de rouler prudemment et de s’adapter à l’environnement dans lequel vous circulez. Dans un endroit confiné où vous disposez de moins d’espace, pensez à adopter les bons gestes de conduite et de sécurité :

1. Ralentissez
Sur autoroute, la circulation dans les tunnels est limitée. Des panneaux en entrée vous indiquent la vitesse à adopter : 110 km/h, 90 km/h voire 70 km/h s’il y a des travaux.

2. Allumez vos feux de croisement
Il est important de bien voir et d’être vu ! Si vous portez des lunettes de soleil, pensez à les enlever lorsque vous entrez dans le tunnel.

3. Respectez les distances de sécurité
Ne collez pas le véhicule qui se trouve devant vous. En cas de freinage brusque, vous devez disposer d’une distance nécessaire pour vous arrêter.

En entrant dans un tunnel sur autoroute, vérifier aussi certains signaux lumineux ! Ils vous donnent des informations sur les voies que vous pouvez emprunter : 

  • Une flèche verte picto-tunnel-voie-ouvertesignifie que vous pouvez vous engager
  • Une croix rouge picto-tunnel-voie-interditesignifie que la voie est interdite
  • Un feu rouge picto-tunnel-arret-absolu (fixe ou clignotant) indique qu’il faut vous arrêter


Le saviez-vous ?
Les tunnels sur autoroute sont placés sous surveillance 24h/24 et 7 jours sur 7. Un poste de contrôle et de sécurité (PC) veille sur vous. Des opérateurs recueillent les alertes et l’ensemble des informations relatives aux tunnels. Ils activent les équipements, alertent les secours, déclenchent les équipes d’intervention et diffusent les messages utiles en fonction de la situation.