Environnement

La Foulque macroule : une espèce aux multiples facettes

En parcourant l’étang des Joncquiers situé aux abords de l’autoroute A51, au nord d’Aix-en-Provence, vous tomberez peut-être sur cette espèce d’oiseaux un peu particulière. Découvrez la Foulque macroule un oiseau migrateur partiel au répertoire lexical haut en couleur.

L’étang des Joncquiers, un abri pour les Foulques macroule du Sud de la France

La Foulque macroule est considérée comme une grande "poule d'eau" au corps compact. Elle est surtout reconnaissable à son front et bec blancs. Cette particularité tranche bien avec son plumage gris-anthracite permettant de la distinguer de la Gallinule poule-d’eau occupant les mêmes types de milieux mais dont le front et le bec sont rouges.

Le territoire de la Foulque macroule est très vaste, et s’étend de l'Océan Atlantique à la Russie orientale jusqu'à la longitude de Sakhaline. Elle s’épanouit dans des latitudes tempérées et tropicales, par exemple le sous-continent indien et la région perso-pakistanaise. Il s’agit d’une espèce migratrice partielle, c’est à dire que les populations du Nord migrent vers le Sud pendant l’hiver pour bénéficier de conditions plus clémentes.

Elle occupe des milieux aquatiques stagnants et courants bien végétalisés. Ainsi il est fréquent de la voir sur des mares, étangs, lacs voire petites rivières au faible courant. Végétarienne, la Foulque macroule se nourrit essentiellement de végétaux aquatiques récoltés en surface ou en plongée (jusqu’à 2 mètres de profondeur). Quand cela s’avère nécessaire, l’espèce peut également se nourrir d’insectes, d’œufs de poissons ou d’invertébrés aquatiques.

Largement répandue à travers le globe, la Foulque macroule ne souffre pas de menaces directes. Toutefois, comme toutes espèces dépendant des zones humides, celle-ci est impactée par la destruction et la perturbation de ces milieux.

Le saviez-vous ?

La foulque macroule est une espèce monogame et territoriale, et il est fréquent d’observer des querelles de territoire entre individus à la période de reproduction entre mars et juillet. Elle abrite son nid dans la végétation aquatique, près des berges en eaux peu profondes. L'incubation de la niche composée de 6 à 10 œufs dure un peu plus de trois semaines. A l’éclosion, les juvéniles suivent leurs parents jusqu’à leur indépendance vers 2 mois.

Prenez quelques instants pour écouter le chant de cet oiseau !

La Foulque macroule en images

1

4

Etang des Joncquiers

Entre Aix-en-Provence et Gap, l’autoroute A51 offre de nombreuses occasions de découvrir la nature foisonnante de la Vallée de La Durance. Découvrez l’Etang des Joncquiers, une zone humique qui abrite une nature généreuse et préservée.

En savoir plus