Services et aires

Les moments forts de l'interview de Jean-Baptiste DJEBBARI sur Radio VINCI Autoroutes

Publié le 9 avril 2020
temps de lecture

Dans le contexte de crise lié à l’épidémie de Covid 19, le secrétaire d’Etat chargé des transports Jean-Baptiste Djebbari était l’invité ce jeudi 9 avril sur l’antenne de Radio VINCI Autoroutes. Retour sur les moments forts de son intervention.

Un message pour celles et ceux qui continuent de faire « tourner » le pays

Jean-Baptiste Djebbari a tenu à s’adresser à toutes celles et ceux qui continuent de circuler afin d’assurer la continuité des missions indispensables à l’activité de notre pays. Le ministre a d’abord rappelé que le maintien de la chaîne logistique avait été sa première priorité dès le début de la crise. « Cette chaîne d’approvisionnement est solide et son maintien a pu éviter tout risque de pénurie, a-t-il précisé. Elle permet à la nation de tenir debout ».

Jean-Baptiste Djebbari a ensuite salué le travail des chauffeurs routiers et l’importance des sociétés d’autoroutes qui assurent les conditions de travail nécessaires aux personnes maintenant l’approvisionnement du pays. « Cette crise représente un obstacle pour ces professionnels. Nous avons dû résoudre des problèmes très concrets pour continuer de leur rendre accessibles les toilettes, les douches et des points de restauration lors de leurs déplacements ».

Les contrôles maintenus durant le week-end de Pâques

Concernant les restrictions de circulation, Jean-Baptiste Djebbari a précisé qu’elles sont toujours en vigueur et que les contrôles se poursuivront durant le week-end de Pâques. « La solution est entre nos mains. C’est grâce à notre effort collectif que nous parviendrons à nous sortir de cette situation ». A propos du rapatriement des Français coincés à l’étranger, Jean-Baptiste Djebbari a précisé qu’un peu plus de 155.000 Français avait pu regagner le pays.

Le secrétaire d’Etat a aussi réagi aux nombreux messages laissés par les routiers et autres professionnels sur l’antenne de Radio VINCI Autoroutes. « La distanciation sociale ne doit pas signifier la rupture du lien social. J’espère que cette épreuve nous renforcera collectivement ». Enfin Jean-Baptiste Djebbari a tenu à remercier les hommes et les femmes en jaune ainsi que l’ensemble des patrouilleurs amenés à intervenir sur les routes. « C’est un métier d’abnégation et de service qui trouve tout son sens, en particulier en ce moment. Ce service doit leur donner encore plus de fierté quand ils partent travailler le matin pour porter assistance aux routiers ».