ADRT

Centre-Val de Loire, Loiret

Forêt d’Orléans

Plus de 35 000ha boisés, plusieurs centaines d’espèces végétales et animales… La forêt d’Orléans est une parenthèse verte et édénique.

Un conte dont vous êtes le héros.

Rarement, l'occasion vous est donnée de vous promener entre les pages d’un livre. Avec ses 50 000ha de superficie, dont 35 000 de végétation dense, la forêt d’Orléans a tout du conte de votre enfance, intrigant et sauvage, source de découvertes et de rencontres impromptues. Elle sait en jouer, elle dont les sentiers de randonnée sont autant de scénarios entre lesquels il vous convient de choisir. Etes-vous d’humeur poétique ? Empruntez donc le sentier des Sources, ponctué de petites fontaines dont l’eau est rafraîchie par l’ombre des arbres. Sensuelle ? Le sentier des Carnutes et ses panneaux sensoriels vous guideront jusqu’à l’étang de la Vallée, dont la plage invite à la paresse. Vous êtes bien, le corps posé sur le sable chaud, à peine éclaboussé par les baigneurs. Les aventuriers, quant à eux, enfourchent leur monture et suivent les rives du canal d’Orléans jusqu’à arriver à La Belle de Grignon, une péniche de bois construite à la mode du XIXe siècle. La forêt d’Orléans est belle comme une tirade de Cyrano !

Un conte dont vous êtes le héros.

Pierre Marceau
Forêt d'Orléans

A la rencontre des animaux fantastiques.

Pour mériter son statut de lieu enchanté, encore faut-il que la forêt d’Orléans se prête aux rencontres, que vous risquiez de tomber nez à nez avec de drôles d’animaux. C’est le cas, soyez sans crainte. Dans ce croissant de verdure qui s’étire entre Orléans et Gien, pas moins de 730 espèces végétales et presqu’autant d’espèces animales se côtoient. Certaines, à l’instar du Balbuzard pêcheur, sont même d’une grande rareté. Afin de tenter de l’apercevoir, vous vous hissez au sommet de l’observatoire du Ravoir et profitez du panorama qu’il vous offre sur les environs. Le froissement des épines d’un pin sylvestre attire votre attention : serait-ce un cerf ou un chevreuil qui vient de passer ? Sans doute pas un sanglier, bien qu’ils abondent ici. Les lièvres se coursent, encouragés par le concerto des oiseaux. Pas moins de 180 espèces survolent la forêt d’Orléans et leur ballet agite les coiffes feuillues des chênes pédoncules. Votre promenade sylvestre prend vite l’allure d’une parade de carnaval, colorée et musicale.

D. Chauvreau

Une terre de légendes.

A défaut de trouver la cape rouge d’héroïne de Perrault, la forêt d’Orléans vous glisse dans les chaussures d’un autre personnage de papier : Astérix qui, en visite chez les Goths, y voit un lieu sacré. A raison, puisque l’ancienne forêt des Carnutes accueillait les druides lors de leurs réunions annuelles. Nul doute qu’ils trouvaient ici tous les ingrédients nécessaires à leur magie. Aujourd’hui, de nombreux vestiges (mégalithes, cercles de rites) sont encore visibles en lisière du bois. De quoi vous donner envie de constituer une ronde pour faire revivre la légende orale du lieu. C’est une autre histoire, tragique celle-ci, que vous raconte le bien-nommé carrefour de la Résistance. Là, sous le ciel bleu que découpent de vieux séquoias, des croix blanches s’alignent, en mémoire des maquisards de la région ayant perdu la vie en 1944. Leur souvenir est aujourd’hui porté par le vent dans les branches, par le chant des oiseaux. Elle est une des histoires qui peuplent la forêt d’Orléans…

Informations pratiques

Adresse

place Antoine Masson
45470 LOURY
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Plus d'informations auprès du musée des Métiers et Légendes de la forêt d'Orléans par téléphone au 02 45 48 21 00 ou par mail