Musat

Pays de la Loire, Sarthe

Abbaye Saint-Pierre de Solesmes

Depuis mille ans, elle se dresse au cœur de la Sarthe. L’abbaye Saint-Pierre de Solesmes, haut lieu du chant grégorien, vous dévoile quelques-uns de ses secrets.

Voyage médiéval à l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes.

À 3km à peine de Sablé, sur les rives de la Sarthe, un bâtiment mystérieux vous barre l’horizon. « Une forteresse sacrée », comme la décrit ce voyageur, au XIXe siècle. Presque un château fort. L’abbaye Saint-Pierre de Solesmes se dresse vers le ciel depuis plus de mille ans. Derrière ses hauts murs vit une communauté de moines silencieux. Ces bénédictins se sont installés ici au XIe siècle, à l’apogée d’un ordre monastique tout puissant. Vers l’an 1010, Geoffroy le Vieux fait don à l’abbaye de la Couture d’une église et d’un monastère. Le prieuré et son église sont dédiés à saint Pierre. Entre les XIIe et XIIIe siècles, l’abbaye intéresse croisés et templiers. En 1170, Robert de Sablé, grand maître de l’ordre du Temple et compagnon de Richard Cœur de Lion, rapporte de Terre sainte un morceau de la Sainte Epine du Christ, toujours vénéré aujourd’hui le lundi de Pâques. Une précieuse relique que vous pouvez admirer au cœur de l’abbaye. Car Solesmes n’est pas totalement secrète et silencieuse. Les moines y cultivent l’art du chant grégorien. Et l’église abbatiale abrite de véritables trésors.

Voyage médiéval à l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes.

Musat
Abbaye Saint-Pierre de Solesmes

Des trésors d’art sacré.

Seule l’église se visite. Une fois passée la porte médiévale, l’église abbatiale semble étroite et massive dans sa partie la plus ancienne. Mais elle s’illumine, au transept. Car c’est là que vous apparaissent les fameux Saints de Solesmes, sculptés à l’époque des grands prieurs de Solesmes. Plus loin, dans le bras sud du transept, admirez le Tombeau de Notre-Seigneur, de style gothique flamboyant. Ces chefs-d’œuvre d’art sacré remontent à la métamorphose de Solesmes, à partir de la Renaissance. Et c’est au XVIe siècle qu’est sculptée La Belle Chapelle, œuvre consacrée à la Vierge Marie. Cependant, c’est à ce moment-là que des proches de Marie de Médicis prennent le contrôle du monastère. Commence une période de décadence. En 1659, il ne reste que quatre moines et l’idéal monastique s’éteint. En 1664, les moines de la nouvelle congrégation de Saint-Maur s’installent. C’est la deuxième fondation de Solesmes. Le prieuré reste modeste, mais l’église est restaurée. L’abbaye rayonne à nouveau.

derstig

Un haut lieu du chant grégorien.

L’abbaye de Solesmes est aujourd’hui mondialement connue comme un haut lieu du chant grégorien. Elle possède d’ailleurs son propre atelier de paléographie musicale. Ce patrimoine spirituel reste un « trésor d’une inestimable valeur », selon l’Eglise. Composés à partir de versets de la Bible dans sa version latine, ces chants venus d’un autre âge résonnent dans l’abbaye à chaque fois que les moines célèbrent l’office. A cette occasion, les portes de l’église vous sont grandes ouvertes. Cette musique sacrée, ode à la liturgie ancienne, vous transporte au cœur du Moyen Age et de l’histoire millénaire de Solesmes. Ceux qui le souhaitent peuvent même y passer une journée entière, rencontrer un moine. Une journée, voire plus : l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes reste un lieu de retraite. « Tous les hôtes qui se présentent seront reçus comme le Christ », est-il écrit. Femmes et hommes, qui souhaitent faire retraite, sont accueillis à bras ouverts. Pour approfondir sa foi, profiter du silence, se ressourcer, réfléchir sur soi-même et sur sa vie, seul ou avec l’aide d’un moine… Le choix vous appartient.

Informations pratiques

Adresse

place Dom Guéranger
72300 SOLESMES
France

Horaires d’ouverture



Tarifs d'entrée :
    Gratuit

Commentaires

Une exposition sur l’abbaye et la vie monastique est accessible tous les jours, en dehors des offices, de 9h à 19h
Consulter les horaires des offices