Sécurité

Info ou Intox ? 5 idées reçues sur la conduite et la consommation d’alcool

De nombreuses idées reçues circulent sur la conduite et l’alcool. Taux d’alcoolémie autorisé, nombre de verres, temps de récupération. On démêle pour vous le faux du vrai !

5 affirmations (vraies ou fausses !) sur la consommation d’alcool et la conduite

1. La loi est la même pour tous les conducteurs
FAUX. En France, la limite autorisée du taux d’alcool dans le sang est de 0,5 g/l, sauf si vous êtes jeune conducteur détenteur d’un permis probatoire : elle est de 0,2 g/l. A combien de verres correspond cette limite autorisée du taux d’alcool dans le sang ? Difficile à dire car cela dépend de votre sexe, de votre poids et de votre état de santé. Pour prendre la route sereinement, retenez que c’est 2 verres maximum à la bonne dose et 0 verre si vous êtes jeune conducteur.

2. Quelle que soit la boisson consommée, la quantité d’alcool est la même
VRAI. Le saviez-vous ? Que vous buviez un verre de whisky, un verre de champagne ou un verre de bière, la quantité d’alcool consommée est la même, à savoir 10 g d’alcool pur environ. A la maison, en famille ou entre amis, soyez attentifs aux doses d’alcool que vous consommez ! Elles peuvent dépasser les seuils autorisés, comme vous le rappelle Véronique Pedron-Hallouin, chargée de mission Relations Entreprises à la Fondation VINCI Autoroutes.

3. Tout le monde réagit de la même façon face à l’alcool
FAUX. Cela dépend de votre état de santé (fatigue, stress, si vous fumez ou non) et de votre corpulence. Les effets de l’alcool seront notamment différents selon que vous êtes un homme ou une femme. En moyenne, le taux d’alcool dans le sang augmente de 0,20 g à 0,25 g à chaque verre consommé. Attention, ce taux peut grimper à 0,30 g si vous êtes une femme ou de corpulence plutôt mince.

Par exemple : Vous êtes un homme en bonne santé d’environ 70 kg et vous avez bu 4 verres de vin ? Vous devez attendre au moins 2 heures 30 voire 3 heures après l’absorption du dernier verre avant de prendre la route. Prévoyez environ 30 minutes en plus si vous êtes une femme ou de corpulence plutôt mince.

4. Boire un café salé ou avaler une cuillère d’huile permet de récupérer plus vite
FAUX. Il n’existe aucun « truc » permettant d’éliminer l’alcool plus rapidement. Votre taux d’alcool maximal est atteint ¼ d’heure après avoir bu si vous êtes à jeun et 1 heure après avoir bu au cours des repas. Le taux d’alcoolémie baisse en moyenne de 0,10 g à 0,15 g d’alcool par litre de sang en une heure. La seule solution ? Attendre plusieurs heures avant de prendre la route.

5. Conduire en ayant bu multiplie le risque d’accident
VRAI. Vous conduisez avec 0,5 g/l d’alcool dans le sang ? Sachez que le risque d’accident est multiplié par 2. Ce risque est même multiplié par 10 si votre taux d’alcoolémie équivaut à 0,8 g/l. Conduire dans un état alcoolique entraîne une mauvaise perception de la vitesse et des distances de sécurité. L’alcool favorise aussi la somnolence, première cause d’accidents mortels sur autoroute.

Le saviez-vous ?

10% des Européens prennent le volant en étant au-dessus de la limite autorisée du taux d’alcool dans le sang. 9% ont déjà eu ou failli avoir un accident en raison d’une consommation excessive d’alcool. Cela vous est-il déjà arrivé ?

Source : Baromètre européen de la conduite responsable 2019 IPSOS pour la Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable.

Découvrir d'autres conseils pour bien voyager

Tous les conseils