Aller au contenu principal

Trajet sur autoroute : la sécurité à l'intérieur du véhicule

Publié le - Mis à jour le 05 juin 2020-

Sécurité

ceinture-securite-voiture-autoroute

Découvrez 3 règles d’or pour un trajet en toute sécurité sur autoroute


1. J’attache ma ceinture de sécurité

Avant votre trajet sur autoroute, pensez à boucler votre ceinture de sécurité. La règle vaut pour tous les occupants, à l’avant comme à l’arrière. Le port de la ceinture est obligatoire pour les enfants de plus de 10 ans. Les enfants de moins de 10 ans ou mesurant moins d’1,35 mètres doivent voyager dans un dispositif spécifique de retenue. Retrouvez ici tous nos conseils pour voyager avec vos enfants en toute sécurité.

Le saviez-vous ?
1,4 % des occupants de véhicules légers ne sont pas attachés et 20 % des tués n’ont pas bouclé leur ceinture, selon les chiffres clés concernant les accidents mortels publiés par l’ASFA en 2018.

Que risque t-on à voyager sans ceinture de sécurité sur autoroute ?
Attacher sa ceinture de sécurité est vital et obligatoire. Sans ceinture, les occupants d'un véhicule s'exposent à venir heurter l'habitacle ou le pare-brise, voire à être éjectés en cas d'accident ou de renversement du véhicule. En camping-car aussi, l'ensemble des passagers doivent être assis et attachés.

Que dit la loi ?
Au volant, en cas de non-respect du port de la ceinture, vous vous exposez à une amende forfaitaire de 135 euros et un retrait de 3 points sur votre permis de conduire.
Plus d’infos sur : securite-routiere.gouv.fr

2. Je mets mon clignotant quand je change de voie

Avant de changer de voie sur autoroute, pensez à mettre votre clignotant. N’oubliez pas qu’il est le seul outil de communication entre vous et les autres conducteurs ! En changeant de file, vous n’êtes pas prioritaires :
1. Vérifiez dans vos rétroviseurs que la voie est libre
2. Signalez votre manœuvre en utilisant vos clignotants

Un rappel important :
Sur autoroute, on roule à droite ! La voie de gauche doit rester libre et n’être utilisée que pour les dépassements ou si la voie de droite est encombrée. Pour en savoir plus, cliquez ici. Il est par ailleurs interdit de dépasser par la droite.
 

 


Le chiffre de la Fondation VINCI Autoroutes

55% des conducteurs européens déclarent oublier de mettre leur clignotant pour doubler ou changer de direction.
(source :
Baromètre européen de la conduite responsable 2019, Fondation VINCI Autoroutes/Ipsos)
 


Que dit la loi ?
Changer de direction sans avertir au préalable les autres conducteurs vous expose à une amende forfaitaire de 135 euros, un retrait de 3 points et une suspension de 3 ans du permis de conduire. Plus d’infos : securite-routiere.gouv.fr

Découvrez en vidéo les conseils de l’ASFA et de la Prévention routière : 


3. Je n’utilise pas mon téléphone au volant

Téléphoner en conduisant détourne l'attention. Paramétrer son GPS ou signaler un événement sur un outil d’aide à la conduite augmente aussi le risque d’accident. Sur autoroute comme ailleurs la règle est simple : ne manipulez pas votre téléphone !

Téléphone et conduite : quels sont bons réflexes pour un trajet en toute sécurité ?

  • Anticiper : avant le départ, informez vos interlocuteurs par un message vocal que vous serez dans l’impossibilité de répondre.
  • S’organiser : avant d’entrer sur l’autoroute, mettez votre téléphone en mode avion et placez-le dans la boîte à gants. Vous pouvez aussi le confier à votre copilote si vous en avez un.
  • S’arrêter : passez vos appels ou consultez vos messages lors de vos pauses, à l’arrêt, sur les aires d’autoroutes.

Peut-on utiliser une oreillette en conduisant ?
La réponse est non ! Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit pour le conducteur de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son, ce qui inclut notamment les oreillettes permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique.

Retrouvez "l'étude sur les effets des conversations téléphoniques au volant" réalisée par le CI2N de l'université de Strasbourg en 2014 pour la Fondation VINCI Autoroutes. Retrouvez aussi des vidéos de sensibilisation sur les risques du téléphone en conduisant sur la plateforme roulons-autrement.com.

Que dit la loi ?
Depuis le 22 mai 2020, commettre une infraction routière en ayant son téléphone à la main est passible d’une suspension de permis pouvant aller jusqu’à 6 mois. Plus d’infos : securite-routiere.gouv.fr