Environnement, Aménagements

Un nouvel écopont qui surplombera bientôt l'autoroute A11

Publié le 06 juillet 2022
temps de lecture

Un nouvel écopont est en cours de construction sur le tracé de l'autoroute A11, sur la commune d'Authon-du-Perche, dans le département de l'Eure-et-Loir. Les projets d’écoponts s’inscrivent dans le cadre des politiques nationales en faveur de la biodiversité, en particulier la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) 2011-2020, en permettant de rétablir la continuité écologique au-dessus des autoroutes pour la moyenne et la grande faune. 

L’écopont, une solution efficace pour le déplacement des espèces animales

Les nouveaux écoponts en cours de construction par VINCI Autoroutes font partie d’une nouvelle génération d’ouvrages pour la faune. Plus larges, ils sont le fruit de l’évolution des techniques et des connaissances en matière de génie écologique. En permettant ainsi le franchissement de l’autoroute, ces ouvrages facilitent la circulation de la faune et les échanges biologiques nécessaires à l’accomplissement des cycles de vie des espèces animales. Le réseau VINCI Autoroutes compte déjà plus de 1000 ouvrages dédiés à la faune, ce nouvel écopont, situé sur la commune d'Authon-du-Perche, sera le premier qui surplombera l'autoroute A11.

Les caractéristiques techniques et les aménagements de l'écopont d'Authon-du-Perche

Cet ouvrage mixte, constitué d’acier et de béton, de 20 mètres de large, sera construit sans appareil d’appui, ni joint de chaussée et sans pile centrale. Ces caractéristiques permettront aux équipes de l’exploitation d’entretenir l’ouvrage en limitant la gêne pour les usagers de l’autoroute. Les poutres de l’ouvrage seront quant à elles en acier-autopatinable : la couche d’oxydation qui se forme naturellement sur le métal protègera l’acier de la corrosion ne nécessitant ainsi aucun entretien particulier.

Cet écopont recevra divers aménagements écologiques mis en place pour attirer les animaux et pour dissuader les promeneurs de franchir l’ouvrage :

  • un aménagement végétal pour guider et attirer les espèces vers le passage,
  • une couverture du sol pour permettre le développement d’une végétation favorable au passage de la faune,
  • des palissades occultantes pour réduire les nuisances lumineuses et sonores causées à la faune,
  • des andains (entrelacs de bois et de pierres) et des mares pour augmenter l’attractivité de l’écopont,
  • une clôture étanche pour guider les animaux jusqu’à l’écopont,
  • un dispositif anti-intrusion afin de préserver la faune des activités humaines en créant des zones de tranquillité.
ecopont_a11_schema

Découvrir d'autres actualités

Toutes les actualités
Services et aires

Grand Week-end de la Nature : deux jours d’animations ludiques pour s’informer et passer à l’action

Services et aires

StopMégots : une grande campagne de sensibilisation à découvrir cet été, sur la route des vacances