Kilomètre-Art

Kilomètre-art épisode #1 : Le Mémorial à la résistance, autoroute A10

Kilomètre-art, notre web-série dédiée à l’art autoroutier, s’intéresse au Mémorial à la Résistance de Maillé. Située sur l’autoroute A10, cette œuvre commémore le massacre des habitants du village d’Indre-et-Loire, le 25 août 1944.

Kilomètre art revient sur le massacre de Maillé à travers l’œuvre de Jacques Tissinier sur l’autoroute A10

Dans cet épisode de Kilomètre-art, notre série documentaire consacrée à l’art d’autoroute, nous vous proposons de découvrir le Mémorial à la Résistance. Situé sur l’autoroute A10 entre Tours et Châtellerault, cette sculpture réalisée en 1977 par Jacques Tissinier (1936-2018), rend hommage aux victimes de Maillé. Le 25 août 1944, alors que Paris est en train d’être libéré, 124 habitants de ce petit village d’Indre-et-Loire qui en compte 500, sont massacrés par des soldats allemands. Pour se venger d’une embuscade qui s’est produite quelques jours auparavant, l’ennemi pénètre à Maillé et abat la population. 48 enfants de moins de 14 ans font partie des victimes. On compare souvent la tragédie de Maillé à celle survenue à Oradour-sur-Glane quelques mois plus tôt, le 10 juin 1944.
 

L’œil du photographe Julien Lelièvre

Pour évoquer le Mémorial à la Résistance et le drame qu’elle retrace, Kilomètre-art donne d’abord la parole à Julien Lelièvre. Le photographe a immortalisé plusieurs œuvres d’art d’autoroutières dans son livre Art d’autoroute et s’est beaucoup intéressé au Mémorial de Maillé. Pour lui, la sculpture s’apparente à un jeu de piste dans lequel ceux qui s’y attardent sont invités à comprendre sa signification. En plus de deux sphères ouvertes en deux, Julien Lelièvre évoque les parties enterrées de l’œuvre qui font référence à l’histoire, ainsi qu’au poème de Louis Aragon gravé dans la pierre : Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Il fait ensuite référence au mot « morts » écrit sur le monument et à sa typographie particulière. Une autre sphère apparaît enfin où une croix s’élève comme une feuille qu’on soulève. Pour le photographe, contempler le Mémorial de Maillé, c’est comme résoudre un rébus.
 

Le témoignage très émouvant de Serge Martin, survivant de Maillé

L’autre passage très émouvant de la vidéo concerne le témoignage Serge Martin, l’un des survivants du massacre. Cet habitant de Maillé avait 10 ans le jour du drame. Il raconte ce qu’il a vu ce 25 août 1944, quand un groupe de 80 jeunes SS ont pénétré dans le village. Ils sont entrés dans les maisons pour tuer les occupants, avant d’incendier les habitations. Dans l’après-midi, un canon situé sur la colline a tiré 80 coups sur les maisons encore intactes. Serge Martin, qui était en vacances chez ses grands-parents, raconte avec beaucoup de dignité qu’il a perdu toute sa famille. Pour lui, il n’existe aucun mot dans le dictionnaire capable de qualifier ce qui s’est passé. La vidéo se termine avec le témoignage de Romain Taillefait, qui dirige la Maison du Souvenir à Maillé. Pour lui, le monument dressé sur l’autoroute est important pour faire connaître l’histoire de son village. A travers cet épisode, Kilomètre art nous rappelle à tous au devoir de mémoire.

Regarder le Mémorial à la Résistance

Découvrir nos aires remarquables

Toutes les aires remarquables sur votre trajet
Aires remarquables

Aire de Crazannes - A837

Aires remarquables

Aire de Lozay - A10