Environnement

Le Blongios nain : le plus petit héron d’Europe !

En parcourant l’étang des Joncquiers situé aux abords de l’autoroute A51, au nord d’Aix-en-Provence, vous apercevrez peut-être cette espèce d’oiseaux migrateur trans-saharienne qui rejoint l’Europe chaque printemps. Découvrez le Blongios nain.

L’étang des Joncquiers, un milieu humide crucial pour les Blongios nain

Il s’agit du plus petit héron européen ! Ce dernier mesure 36 cm de haut pour une envergure de 60 cm et une masse de 150g. Le mâle adulte arbore un plumage noir sur la tête, du dos jusqu’à la queue tandis que les côtés de la tête et le cou sont d’une couleur jaune ocre. La femelle, quant à elle, possède une calotte noire avec des liserés bruns alors que le dos est brun-chocolat avec des bordures jaunâtres.

Le Blongios nain évolue sur une vaste étendue géographique de l’Europe occidentale à l’extrême orient de la Russie et de la Russie au sud de l’Afrique et Australie. A l’instar de la Rousserolle turdoïde, le Blongios nain recherche principalement les roselières inondées qui fournissent les conditions nécessaires à sa nidification et son alimentation. Il s’installe dans la végétation des berges et de bords de points d’eau où la diversité floristique fournit l’habitat et le refuge parfaits.

Comme tous les hérons, le Blongios nain se nourrit de petits poissons, d’insectes aquatiques et de leurs larves, d’amphibiens qu’il capture à l’affût dans la roselière. Prédateur opportuniste, tout est bon pour se nourrir.

Etant migrateur comme la Rousserolle turdoïde, le Blongios souffre principalement de la raréfaction et de la destruction des zones humides utilisées comme lieu de reproduction ou de haltes migratoires.

Le saviez-vous ?

Présent à partir de mai sur sa zone de reproduction, le Blongios mâle prépare son milieu de reproduction pour l’arrivée de la femelle qui viendra ensuite participer à la création du nid composé de roseaux secs et prenant une forme de pyramide inversée. La femme pond en mai de 5 à 6 œufs qu’elle va incuber pendant une vingtaine de jours. Dès 5 jours, les petits sont capables de s’accrocher à la végétation alentours mais ne quitteront le nid que vers un mois.

Prenez quelques instants pour écouter le chant de cet oiseau !

Le Blongios nain en images

1

3

Etang des Joncquiers

Entre Aix-en-Provence et Gap, l’autoroute A51 offre de nombreuses occasions de découvrir la nature foisonnante de la Vallée de La Durance. Découvrez l’Etang des Joncquiers, une zone humique qui abrite une nature généreuse et préservée.

En savoir plus