Aller au contenu principal

L'aire des Pyrénées célèbre le Tour de France sur l'autoroute A64

Publié le -

Sur la route

aire-pyrenees-autoroute

Le Tour de France à l’honneur sur l’aire d’autoroute des Pyrénées

Entre Pau et Tarbes, arrêtez-vous sur l’autoroute A64 et découvrez une œuvre d’art pour le moins surprenante ! Sur l’aire des Pyrénées, à hauteur de la commune de Ger, se dresse Le Tour de France dans les Pyrénées. Ce ruban d’acier de 18 mètres de haut rend hommage à la course mythique et à ses héros. L’œuvre a été inaugurée le 11 juin 1996 par Jean-Claude Killy, président de la société du Tour de France et par Jean-Marie Leblanc, son directeur général.

Des géants lancés à l’assaut des cols pyrénéens
Réalisée par l’artiste Jean-Bernard Métais entre 1995 et 1996, cette boucle de 30 mètres de diamètre met en scène 8 coureurs lancés dans l’ascension d’un col pyrénéen. Echappée solitaire, course en file, chute libre… les cyclistes sont représentés dans les postures propres au franchissement de ces reliefs, si caractéristiques de la région. En bas de la boucle, l’un de ces géants triomphe et termine sa course les bras en l’air. L’avez-vous reconnu ? Il s’agit du vainqueur de l’étape, l’éternel maillot jaune, suivi derrière par sept autres coureurs !
 

Un ruban d’acier qui flotte dans les airs
Pas moins de 30 tonnes d’acier ont été nécessaires pour réaliser cette œuvre colossale. Assemblée par les ouvriers des chantiers navals de Dieppe, elle ne repose au sol que grâce à trois points d’appui, ce qui lui donne cette allure si légère et aérienne. C’est bien simple, on croirait que ce ruban d’acier flotte dans les airs ! Les vélos et leur système d’accrochage ont été réalisés par des ferronniers d’art et des fondeurs ont élaboré les moules de résine, sur la base des modèles sculptés par Jean-Bernard Métais.

Un 9e coureur moins connu
Le saviez-vous ? Il existe un 9e coureur que vous ne verrez pas sur l’aire des Pyrénées ! Cet autre géant d’acier, lui aussi réalisé par Jean-Bernard Métais, est exposé à l’année à Gerde, dans les Hautes-Pyrénées. Une fois par an, à l’occasion du Tour de France, ce colosse de 3 mètres de haut déménage pour être installé au sommet du Tourmalet. Octave, c’est son nom, rend hommage à Octave Lapize, le premier coureur à avoir gravi le célèbre col lors du Tour de France, en 1910. Avez-vous remarqué son autre particularité ? Octave est le seul coureur de l’œuvre de Jean-Bernard Métais représenté « en danseuse », au-dessus de sa selle ! Implanté au cœur de la région qui a fait sa renommée, Le Tour de France dans les Pyrénées est bel hommage à la Grande Boucle et à ses champions.
 


Le Dragon,l’autre œuvre à découvrir sur l’aire des Pyrénées

L’une est en métal, l’autre en pierre… L’autre attraction de l’aire des Pyrénées est sculpture monumentale en pierre réalisée en 1991 par l’artiste Pierre Sabatier. Sa silhouette qui fait penser à une créature mythologique lui a donné son nom : Le Dragon.