Services et aires

Ils nous aident depuis le début de la crise du COVID-19 : on leur dit "MERCI" !

Publié le 25 mai 2020
temps de lecture

La campagne « Disons-leur Merci ! » débute sur plusieurs de nos aires d’autoroute. L’objectif ? Vous donner l’occasion de remercier celles et ceux qui sont restés mobilisés dès le début de l’épidémie.

Merci aux routiers, aux agriculteurs ou encore aux agents autoroutiers !

Ils sont chauffeurs routiers, agriculteurs, réparateurs, patrouilleurs autoroutiers ou encore dépanneurs. Connaissez-vous leur point commun ? Tous sont en deuxième ligne (après le personnel soignant) depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. Pendant qu’une majorité de Français était confinée, ces professionnels ont continué de travailler et de circuler pour assurer l’approvisionnement des supermarchés, se rendre à l’hôpital et maintenir à flot l’activité du pays. Pour toutes ces raisons, nous voulions simplement leur dire : merci !

 

Laissez vos messages sur Facebook et Twitter
Une vingtaine d’affiches intitulées « Disons-leur merci ! » ont été installées sur les aires de notre réseau. Lors de votre pause, découvrez les visages de celles et ceux qui n’ont pas cessé de travailler durant le confinement. Jean-Paul (chauffeur routier), Angélique (gendarme sur l’autoroute), Marlène (conductrice de travaux sur autoroute) ou encore Frédéric (agent d’entretien à l’hôpital), et bien d’autres encore, étaient sur le pont.

 

Vous souhaitez les remercier ? Rien de plus simple ! Lors de votre pause ou une fois arrivé à destination, laissez un message sur Facebook ou sur Twitter en mentionnant @VINCIAutoroutes et @Radio1077. Vos remerciements seront relayés sur les réseaux sociaux. Vous pourrez également entendre vos messages sur l’antenne de Radio VINCI Autoroutes (107.7), notamment lors de la nouvelle émission « Les routiers sont toujours aussi sympas » diffusée en direct, du lundi au jeudi de 21h à 22h.

Retrouvez en vidéo les personnes qui sont mobilisés en deuxième ligne depuis le début de la crise sanitaire