Aller au contenu principal

Cité de La Garde-Adhémar

Auvergne-Rhône-Alpes, Drôme (26)

Entre Montélimar et Orange, le petit village de La Garde-Adhémar vous livre la vallée du Rhône et l’art roman provençal sur un plateau.

Un village authentiquement provençal.

Faites défiler les paysages de la Drôme provençale en empruntant l’autoroute du Soleil, l’A7, jusqu’à arriver à votre destination : La Garde-Adhémar. Une fois sur place, les paysages envoûtants d’une Provence authentique où la garrigue se décline le long de grandes vallées ensoleillées du Tricastin défilent autant qu’ils vous étonnent. Vous voilà maintenant entre Montélimar et Orange, dans l’ancien duché d’une des plus puissantes familles de Haute-Provence durant le Moyen Age : les Adhémar.
Dans ce petit village médiéval, c’est donc un rendez-vous unique avec l’histoire provençale que vous vous apprêtez à vivre. Témoins des grands chapitres de cette bourgade au charme séculaire, les pierres blanches, les cyprès centenaires et le ciel dégagé vous narrent un récit hors du temps et des conventions. Des maisons restaurées aux vestiges médiévaux en passant par les murs d’enceinte centenaires, La Garde-Adhémar vous dévoile, sans détour, son héritage historique, laissant votre imagination se charger du reste.

 

© Comité départemental du tourisme de la Drome - Office de tourisme de La Garde-Adhémar - Eglise romane de La Garde-Adhémar - Cité de La Garde-Adhémar
Eglise romane de La Garde-Adhémar

 

Découvrez l’histoire de l’art roman provençal.

Une fois perché sur ses hauteurs, le village de La Garde-Adhémar vous séduit d’emblée par son patrimoine et son atmosphère chaleureuse. Son église attire tout particulièrement votre regard. Et pour cause, celle-ci est un modèle du genre et fait partie des plus belles églises d’art roman provençal qui soient. Construite au XIIe siècle, régulièrement restaurée et entretenue, elle est la gardienne de la vallée et de sa mémoire comme en attestent le clocher octogonal ou encore la frise surmontant l’abside occidentale. Cette dernière a d’ailleurs cela de remarquable qu’au lieu d’être orientée face au soleil levant, elle lui fait face. Ce simple détail suffit à vous confirmer l’unicité du patrimoine en présence. Après avoir profité du belvédère naturel sur lequel fut construit l’édifice, vous vous décidez à redescendre pour vous immerger complètement dans la beauté rustique de cette carte postale provençale qu’est La Garde-Adhémar.

Des joies multiples du Tricastin.

Au-delà de son église atypique, La Garde-Adhémar vous réserve bien d’autres surprises pittoresques à l’instar du Val des Nymphes situé à l’est du village. Cette oasis luxuriante jaillit au beau milieu de collines arides pour vous dévoiler des paysages abondants et colorés à la fois. Au cœur de cette nature généreuse, tout semble ici pousser dans cette terre que vous foulez pour rejoindre un autre bijou d’art roman provençal : le prieuré. A cet endroit exact, vous êtes niché dans le creuset du village, là où naissent ses racines les plus anciennes.
Une fois les trésors du passé découverts, il est désormais temps de profiter des plaisirs contemporains qu’offre la commune. Si vous êtes venus en famille, pourquoi ne pas vous offrir un détour par la célèbre Ferme aux crocodiles ? Situé à quelques encablures, sur la commune de Pierrelatte, ce parc animalier vous promet un face-à-face inoubliable avec des centaines de sauriens ainsi qu’une parenthèse aussi surprenante que bienvenue. Pour une sortie plus romantique, offrez-vous une promenade au frais dans les allées de l’abbaye cistercienne Notre-Dame d'Aiguebelle.

 

© Eric Bascol - Cité de La Garde-Adhémar - Cité de La Garde-Adhémar
Cité de La Garde-Adhémar

Informations Pratiques

Adresse : rue des Arcades, 26700 LA GARDE ADHEMAR Horaires d'ouverture :

Tarifs d'entrée :
    Gratuit Commentaires : Plus d'informations auprès de l'office de tourisme de La Garde-Adhémar au 04 75 04 40 10
Galerie photo