Aller au contenu principal

Château de Grignan

Rhône-alpes, Drôme (26)

Popularisé par la correspondance de la marquise de Sévigné, le château de Grignan vous invite à une plongée mondaine dans le XVIIe siècle.

Le grand prince de Grignan.

Tel un prince sur son trône, le château de Grignan surplombe les plaines et les ondulations du terrain alentour. C’est comme si les modestes habitations provençales du village, au pied du promontoire rocheux sur lequel il se dresse, lui faisaient la révérence. L’édifice a la fierté due à son statut de plus grand château de style Renaissance du Sud-Ouest. Il faut dire aussi que du haut de ses fenêtres, pas moins de sept siècles d’Histoire vous contemplent. Château moyenâgeux devenu forteresse au XIIe siècle, puis résidence de plaisance au XVIIe, le château de Grignan a connu de nombreux événements qui expliquent la singularité de son architecture, massive comme un fort et pourtant agrémentée d’immenses terrasses offrant une vue imprenable sur la région. Le panorama n’a guère changé au fil des ans : le mont Ventoux est toujours là, tout comme les dentelles de Montmirail et les champs de lavande. Ici et là, la vue laisse deviner les ruines des autres châteaux de la région, aujourd’hui tous abandonnés. A croire que le château de Grignan a définitivement gagné sa couronne.

 

© tomy2 - Cour intérieure du Château de Grignan - Château de Grignan
Cour intérieure du Château de Grignan

 

Une visite entre noblesse et mondanités.

Ne vous fiez pourtant pas aux apparences : au XVIIIe siècle, le château de Grignan fut lui aussi détruit par les révolutionnaires, laissé à l’état de pierres amoncelées et peu à peu dévorées par les herbes folles. Il fallut attendre le début du XXe siècle et son rachat par Marie Fontaine pour que l’édifice renaisse. C’est à cette veuve passionnée que vous devez d’admirer aujourd’hui une façade éclatante, mais surtout un intérieur entièrement pensé pour recréer la magie originelle du lieu. Les appartements sont riches en tableaux et tapisseries, agencés selon la mode du XVIIe siècle. Les bureaux marquetés, les lits courts et surélevés laissent croire que le seigneur de Monteil habite encore les lieux. Marie Fontaine a néanmoins laissé sa marque, en agrémentant le château de Grignan de grandes salles de réception. Le voilà donc devenu centre mondain, ce qu’il est encore aujourd’hui puisqu’il reçoit expositions et festivals. Sa cour, notamment, sert de cadre aux traditionnelles Fêtes nocturnes estivales. Le ciel étoilé pour toit et la majestueuse façade du château pour décor : le rendez-vous est incontournable.

Sur les traces de la marquise.

Comme toute bâtisse digne de ce nom, le château de Grignan est hanté par un fantôme. Celui d’une femme de lettres, la plus mondaine des épistolières : Madame de Sévigné. C’est là que la célèbre auteure mit un point final à sa correspondance en 1696. Aujourd’hui encore, son empreinte est partout, et vous la découvrez avec cette exposition en plein air le long de la promenade circulaire qui longe l’édifice. Cet ancien chemin de ronde vous mène notamment à un curieux abri sous la roche, où les familles aiment aujourd’hui pique-niquer. C’est sur cette table de pierre que la marquise rédigeait ses lettres lors de ses séjours ici. Continuez votre exploration jusqu’à arriver à la collégiale Saint-Sauveur, construite sous la terrasse sud-ouest du château de Grignan. C’est là que repose Madame de Sévigné, sous les vitraux ouvragés qui filtrent cette lumière provençale qui a tant fait briller sa plume.

 

© P. Thomas OTPG - Château de Grignan - Château de Grignan
Château de Grignan

Informations Pratiques

Adresse : rue montant au Château, 26230 GRIGNAN Contact : Site internet : http://www.chateaux-ladrome.fr
Téléphone : 04 75 91 83 50
Horaires d'ouverture : Du dimanche 1 septembre 2019 au mardi 30 juin 2020 :
    Toute la semaine de 10:00 à 12:30
    Toute la semaine de 14:00 à 18:00

Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 8 €
Galerie photo