Aller au contenu principal

Abbaye de l'Epau

Pays de la Loire, Sarthe (72)

Bérengère de Navarre vous invite à visiter, à Epau, son abbaye et son tombeau. L’un des monuments cisterciens les plus emblématiques de France.

L'abbaye de l'Epau, tombeau de la reine de Navarre.

L’abbaye de l’Epau, située sur la commune d’Yvré-l’Evêque, voit le jour en 1229, par la volonté de Bérengère de Navarre. Fille du roi de Navarre, elle devient également duchesse de Normandie, comtesse d’Anjou, du Maine, et reine d’Angleterre en épousant Richard Cœur de Lion !
A la mort de ce dernier, elle ne conserve plus que la terre de l’Espal, en Sarthe, où elle fait construire l’abbaye de l’Epau qui sera, un an plus tard, son tombeau.

L’histoire de l’abbaye se complique par la suite. En 1365, en pleine guerre de Cent Ans, elle est volontairement incendiée afin de ne pas tomber entre les mains des Anglais. Peu à peu tombée dans l’oubli, elle n’abrite quasiment plus de moine lorsqu’elle est transformée, après la Révolution, en blanchisserie, puis en exploitation agricole. Les modifications apportées à la construction sont heureusement mineures, et des travaux de restauration encore en cours permettent, aujourd’hui, de découvrir l’abbaye de l’Epau quasiment telle qu’elle était lors de sa création.

 

© RobertoGennaro - Abbaye de l'Epau

 

Peintures et sculptures : l'art s'invite à l'abbaye de l'Epau.

Sobre, suivant la règle cistercienne, l’abbaye de l’Epau dévoile tout de même des trésors à ceux qui savent regarder attentivement. Le plus évident est le tombeau de Bérengère de Navarre qui, après avoir été déplacé à plusieurs reprises, a retrouvé sa place dans la salle du chapitre.
Sur l’élégante sculpture funéraire, apparaissent le lion, symbole du roi Richard, et le chien, symbole de fidélité.

Sur les murs de la sacristie et du dortoir des moines, vous distinguez les traces de peinture datant du XVe siècle. Ces pièces étaient autrefois entièrement ornées avec des scènes de la vie du Christ, telles que l’entrée à Jérusalem ou le martyre de sainte Marguerite, vraie patronne du lieu.

Dans toute l’abbaye, les voûtes et les chapiteaux de pierre sont finement sculptés. L’église abbatiale, reconstruite durant la Renaissance, présente ainsi les blasons de grandes familles anglaises, comme l’églantier des York ou la rose des Lancastre. Des motifs végétaux qui se retrouvent dans tout le monument, et appellent naturellement à découvrir les jardins.

Art et nature dans les jardins de l'abbaye.

Les treize hectares qui entourent l’abbaye sont un lieu propre à la détente et à la relaxation. Parmi les animations proposées à l’abbaye de l’Epau, vous pouvez ainsi participer à un cours de yoga ou de méditation. Les beaux jardins servent de décor naturel pour des expositions, des salons, et même, en fin d’année, pour les illuminations de Noël.

La nature se déguste aussi, avec les ateliers de confection de boissons à base de plantes, mais surtout avec le verger. Les poiriers et pommiers plantés ici rappellent le travail des moines cisterciens. Les récoltes se dégustent d’ailleurs au Passage des moines, le restaurant ouvert près du cloître. Au menu, des spécialités locales telles que les rillettes de la toute proche ville du Mans. Sur la terrasse, vous serez gagné par la sérénité du lieu, en attendant le départ de la prochaine visite-guidée, ou en laissant, simplement, passer le temps.

 

© grauy - Abbaye de l'Epau

Informations Pratiques

Adresse : route de Changé, 72530 YVRE-L'EVEQUE Contact : Site internet : http://epau.sarthe.com/
Téléphone : 02 43 84 22 29
Courriel : epau.accueil@sarthe.fr Horaires d'ouverture : Du mardi 1 octobre au mardi 31 décembre 2019 :
    Du mercredi au lundi de 11:00 à 18:00

Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 5.5 €
    Tarif réduit : 4 €
    Enfants de 11 à 17 ans : 3 €
    Enfants jusqu'à 10 ans : Gratuit
    Groupes adultes : 4.5 €

Fermé : 1er janvier et 25 décembre Commentaires : Ouvert du lundi au dimanche de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30.
Galerie photo