Aller au contenu principal

Abbaye de Fontfroide

Languedoc-Roussillon, Aude (11)

Au cœur de la garrigue, ressourcez-vous dans l’abbaye de Fontfroide, entre pierres millénaires et merveilleux jardins.

L’abbaye de Fontfroide, mille ans d’histoire en pays cathare.

Fondée en 1093, très vite confiée à l’ordre cistercien, l’abbaye de Fontfroide fut au cœur de la lutte de l’église catholique contre les Albigeois. Des troubles qui semblent ne jamais avoir eu lieu, tant l’abbaye est aujourd’hui un lieu de calme et de paix.

Vos pas vous mènent du cloître à la salle capitulaire, baignés par le soleil de l’Aude, dans une promenade qui semble à l’abri du temps. Seule la tablette numérique, qui permet aux enfants de revivre, en s’amusant, l’histoire du lieu, rappelle que nous ne sommes plus à l’époque des hérésies cathares ! Les rénovations entreprises en 1908 par Gustave Fayet et sa femme ont également transformé l’abbaye en lieu d’art. L’église abbatiale, mélange d’architecture romane et gothique, s’est ainsi parée de vitraux au XXe siècle, et même d’art abstrait, avec les œuvres de la chapelle Saint-Bernard. Il suffit toutefois de rejoindre le bâtiment des convers, des religieux vivant à l’abbaye sans être moine, pour retrouver le calme du passé…

 

© JurgaR - Abbaye de Fontfroide

 

En pleine campagne, une belle croix marque l’emplacement de l’abbaye.

Le patrimoine de Fontfroide n’est pas fait que de pierre. Son nom déjà, référence à une source toute proche, montre l’importance de la nature dans la vie de l’abbaye.
Au cœur de la garrigue, dans le massif des Corbières, Fontfroide est une oasis de fraîcheur au pays du soleil. Il suffit pour s’en convaincre de suivre les chemins du massif, accompagné des odeurs de thym et de romarin, puis de revenir pour goûter l'ombre des jardins de l’abbaye. Le chemin n’est pas difficile à trouver : il suffit de suivre la belle croix de fer forgé, installée ici à la place de celle de bois, qui avait été plantée par les moines en 1858.

Construits à l’italienne, en terrasses et à flanc de colline, les jardins se découvrent en suivant le parcours historique ou le parcours paysage. Votre route croisera forcément le bassin de Neptune et ses belles statues, avant d’atteindre la roseraie. Sur l’ancien cimetière des moines poussent des roses parmi les plus belles du sud de la France, dont la Fontfroide, espèce endémique à l’abbaye.

Des chœurs aux vins de Fontfroide, un patrimoine riche et vivant.

Si aucun moine ne vit plus à l’abbaye depuis bien longtemps, l’animation ne manque pas. Des expositions sont ainsi organisées autour de la peinture et notamment du peintre Odilon Redon, dont une toile orne la bibliothèque. Toute l’année, les événements s’enchaînent, avec des festivals consacrés aux plantes et aux orchidées, ainsi qu’aux anciens métiers, avec costume d'époque !

La musique n’est pas en reste, avec des concerts donnés dans l’abbaye et, pour Pâques, des récitals de chants grégoriens. Dans la région de Narbonne, l’abbaye se devait d'apporter sa pierre à l’édifice qu’est la gastronomie locale. C’est chose faite avec le vin de l’abbaye, réputé et apprécié des connaisseurs. Un nectar à déguster dans le restaurant, accompagné d'une spécialité locale. Contrairement aux moines qui mangeaient plus modestement il y a bien longtemps, vous serez autorisé à manifester votre contentement après le repas, avant d'aller peut-être vous endormir au soleil dans les jardins de l'abbaye…

 

© tibophoto - Abbaye de Fontfroide

Informations Pratiques

Adresse : chemin de Fontfroide, 11100 NARBONNE Contact : Site internet : http://www.fontfroide.com
Téléphone : 04 68 41 02 26
Courriel : info@fontfroide.com Horaires d'ouverture :

Tarifs d'entrée :
    Plein tarif : 14 €

Fermé : 1er janvier et 25 décembre
Galerie photo