Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

LA SOMNOLENCE, PREMIÈRE CAUSE D’ACCIDENTS MORTELS SUR AUTOROUTE

somnolence-volant

Un conducteur européen sur quatre (25%) a ainsi eu l’impression de s’être assoupi durant quelques secondes au volant. Par ailleurs, 71% des conducteurs considèrent qu'il ne faut pas conduire en étant fatigué, mais ils sont encore trop nombreux à prendre le volant dans cet état (36%).

(Source : Baromètre européen de la conduite responsable 2017, Fondation VINCI Autoroutes/Ipsos)

Retrouvez les vidéos sur les dangers de la somnolence sur roulons-autrement.com