Aller au contenu principal

La conduite en moto

conduite-moto-autoroute

Conducteurs de deux-roues :

1- Vos seules protections sont votre casque, votre blouson, votre pantalon, vos gants et vos bottes. Veillez à ce qu’ils soient en bon état, bien visibles et ajustez-les bien. Ils sont votre armure en cas d’accident. De plus, depuis le 1er janvier 2016, il est obligatoire de détenir un gilet jaune et de porter des gants homologués.
2- La surface d’adhérence de vos pneus est 10 fois moins importante que celle d’une voiture. Par temps de pluie, redoublez de vigilance et évitez de rouler sur les marquages au sol dont le revêtement peut être glissant.
3- Considérez toujours que les automobilistes ne vous ont sans doute pas vu.
4- Ne surprenez pas les automobilistes en surgissant brusquement dans la circulation, modérez vos accélérations.
5- Votre distance de freinage est plus longue que celle des voitures. A 90 km/h, il faut environ 85 mètres pour vous arrêter totalement par temps sec, temps de réaction compris. Il est souvent moins dangereux d’esquiver une collision par une manœuvre d’évitement que de freiner.
6- Vous devez avoir vos feux de croisement allumés de jour comme de nuit.

Automobilistes :

1- Soyez attentifs aux véhicules plus petits que vous ; surveillez bien vos rétroviseurs, tournez la tête avant de vous engager et pensez au clignotant pour avertir de vos manœuvres.
2- Ne vous laissez pas surprendre ; la capacité d’accélération d’un deux-roues motorisé est bien supérieure à celle d’une voiture.
3- Plus votre vitesse augmente, plus votre champ visuel se trouve réduit. Redoublez de vigilance à l’égard des deux-roues.
4- Les distances de sécurité sont les mêmes entre 2 véhicules identiques qu’entre une voiture et un deux-roues.
5- Décryptez les codes de courtoisie des motards : un signe de pied jambe tendue signifie que le motard vous remercie d’avoir serré à droite ou à gauche pour le laisser passer. Un signe de main ou hochement de tête sont des signes amicaux.
6- Ne jetez rien par vos fenêtres, y compris vos mégots. Cela peut s’avérer très dangereux pour le motard.
 

Plus de détails sur : securite-routiere.gouv.fr

Retrouvez les actions de la Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable


L'INFO + : le manque de sommeil chez les motards entraîne 14 fois plus de risque de chute
(Source : étude sur l'impact du manque de sommeil et de la fatigue sur la conduite des motards / Fondation VINCI Autoroutes, IRBA et centre du sommeil et de la vigilance de l'Hôtel-Dieu)