Aller au contenu principal
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Conseils et bonnes pratiques avant de prendre la route

Publié le - Mis à jour le 20 mars 2018-

Information client / Sécurité

conseil-securite-routiere

Testez votre niveau de vigilance

41% des conducteurs européens reconnaissent s'être déjà sentis fatigués mais avoir tout de même pris le volant parce qu'ils y étaient contraints*. Il est donc primordial de rappeler quelques bons conseils avant un trajet sur autoroute.

- Accordez-vous une bonne nuit de sommeil. Le sommeil est primordial car il impacte votre niveau de vigilance en voiture. Un adolescent a besoin en moyenne de 8 à 10h de sommeil et un adulte, entre 7 et 9h. Cette moyenne peut cependant varier d’un individu à l’autre. Toutefois, une durée de sommeil inférieure à 6h aura des conséquences néfastes sur votre santé et par répercussion sur votre attention au volant.

- Ne partez pas le ventre vide. Pensez à bien manger avant un long trajet sur autoroute, sans pour autant abuser des plats trop lourds qui seront mal digérés du fait de votre position assise dans la voiture.

- Accompagnez votre repas d’une boisson stimulante. A consommer sans excès, le thé et le café sont bénéfiques lors d’un trajet sur autoroute. Ils stimulent votre concentration et vous permettent une meilleure attention.

Testez votre état de vigilance en téléchargeant l’application Roulez éveillé sur votre smartphone (télécharger sur Google Play ; télécharger sur Apple Store)

Prenez connaissance des effets de l’alcool, des drogues et des médicaments sur votre conduite

L’alcool et les drogues transforment votre comportement sans que vous en ayez forcément conscience.

- Rétrécissement du champ visuel : tout ce qui entre dans votre champ de vision latéral sera altéré. Cela est particulièrement dangereux à l’abord de croisements où véhicules et piétons venant de côté seront mal perçus.

- Diminution des réflexes : les automatismes sont diminués et les gestes mal coordonnés. Le temps de réaction avant un freinage s’allonge dès 0.5g d’alcool dans le sang d’où l’importance d’avoir un éthylotest dans son véhicule pour vous permettre de contrôler votre taux d’alcoolémie.

- Altération de l’appréciation des distances : la perception des distances est modifiée, ce qui peut impliquer des jugements de conduite inappropriés comme lors d’un croisement ou un cédez le passage.

- Fatigue et somnolence : l’alcool et certaines drogues diminuent fortement la résistance à la fatigue. L’effet euphorisant du départ laisse rapidement la place à une sensation de lassitude et un risque accentué de somnolence.

Les médicaments peuvent également avoir cet effet. Si vous prenez des médicaments et que vous êtes amené à conduire, vérifiez que ceux-ci sont compatibles. Pour cela regardez sur la boite si un pictogramme indiquant un niveau de vigilance à respecter avant de conduire est représenté.

Sécurisez vos enfants à l’arrière du véhicule

Comme pour les adultes, le port de la ceinture pour les enfants est obligatoire et systématique. C’est une règle de sécurité indispensable même pour un court trajet.

La nouvelle norme en vigueur renforce la sécurité des enfants en voiture en imposant le système de fixation Isofix. Ce système qui vient se fixer directement sur le châssis de la voiture offre une meilleure tenue en cas de choc, car le siège reste solidaire de la banquette.

Installez vos enfants dans des dispositifs adaptés à leur poids et à leur taille. La période d’installation dos à la route est désormais de 15 mois (80 cm minimum). Au-delà vos enfants pourront être face à la route en veillant toujours à être installés dans des dispositifs adaptés à leur morphologie.

Plus d’infos sur le site de la sécurité routière
 

 


*Source : Baromètre européen de la conduite responsable 2017, Fondation VINCI Autoroutes/Ipsos