Radio VINCI Autoroutes 107.7

Nos conseils pratiques

Penser à tout et optimiser le rangement

Réduire les bagages permet d'améliorer le confort pendant le voyage et de limiter la consommation de carburant, donc l'émission de CO2. Attention aux objets dans l'habitacle, ils deviennent des projectiles en cas de coup de frein brusque.

Comment ne pas être trop chargé ?

Pour économiser de la place, pensez à demander si votre lieu de destination (location, amis, hôtel, famille...) met à disposition un lit parapluie, une poussette ou une baignoire. Autre astuce, utilisez des housses sous vide pour les bagages : en aspirant l'air, vous limitez la place nécessaire. Pensez également que vous pouvez acheter sur place les consommables (couches, lait, eau, petits pots) ou faire des lessives pour emporter moins de vêtements.

Tout ranger dans la voiture

Dans la voiture, optimisez l'espace : sous les pieds des enfants pour une poussette ou un lit parapluie, entre les sièges pour les petits sacs. Attention aux objets laissés dans l'habitacle, et notamment sur la plage arrière : ils deviennent des projectiles en cas de coup de frein brusque. Pensez au coffre de toit !
Gardez à portée de main tout ce dont vous aurez besoin pendant le voyage (jouets, eau, nourriture…). Et pour gagner encore un peu de place, n'hésitez pas à jeter les...

Dans la voiture, optimisez l'espace : sous les pieds des enfants pour une poussette ou un lit parapluie, entre les sièges pour les petits sacs. Attention aux objets laissés dans l'habitacle, et notamment sur la plage arrière : ils deviennent des projectiles en cas de coup de frein brusque. Pensez au coffre de toit !
Gardez à portée de main tout ce dont vous aurez besoin pendant le voyage (jouets, eau, nourriture…). Et pour gagner encore un peu de place, n'hésitez pas à jeter les emballages des compotes et autres desserts avant de monter à bord !

Bien installer les enfants

Jusqu'à 10 ans, un enfant doit être installé dans un dispositif adapté à son poids. Vérifiez bien que vos enfants sont toujours attachés et que la sécurité enfants des portières est activée. Pensez aussi aux pare-soleil en été. Vous pouvez protéger les banquettes contre les miettes et autres jus de fruits avec une serviette éponge.
Avec plusieurs enfants vient le casse-tête de l'ordre : comment les installer sur la banquette arrière. Comme d'habitude, il faut ménager les...

Jusqu'à 10 ans, un enfant doit être installé dans un dispositif adapté à son poids. Vérifiez bien que vos enfants sont toujours attachés et que la sécurité enfants des portières est activée. Pensez aussi aux pare-soleil en été. Vous pouvez protéger les banquettes contre les miettes et autres jus de fruits avec une serviette éponge.
Avec plusieurs enfants vient le casse-tête de l'ordre : comment les installer sur la banquette arrière. Comme d'habitude, il faut ménager les susceptibilités et garder l'esprit pratique : gardez le plus petit près de vous pour pouvoir le caresser pour le calmer et séparez les grands pour qu'ils ne se chamaillent pas.

Climatisation mais avec raison

Climatisation excessive rime avec surconsommation de carburant. Quand elle est nécessaire, utilisez la climatisation en évitant les écarts supérieurs à 5° entre températures intérieure et extérieure (source Ademe).
Au démarrage, avant de démarrer la climatisation, commencez à rouler fenêtres ouvertes, afin de refroidir l'habitacle de votre véhicule.

Optez pour une conduite souple

Les accélérations et les freinages répétés nécessitent une grande quantité d'énergie et donc de carburant, il est donc important de maintenir la vitesse la plus stable possible.
Maintenez dès que possible, une vitesse régulière, roulez toujours avec le rapport de vitesse le plus élevé et, quand vous le pouvez, passez le rapport de vitesse supérieur, le plus tôt possible (aux alentours de 2 500 tours/minute pour un véhicule essence et de 2 000 tours/minute pour un véhicule...

Les accélérations et les freinages répétés nécessitent une grande quantité d'énergie et donc de carburant, il est donc important de maintenir la vitesse la plus stable possible.
Maintenez dès que possible, une vitesse régulière, roulez toujours avec le rapport de vitesse le plus élevé et, quand vous le pouvez, passez le rapport de vitesse supérieur, le plus tôt possible (aux alentours de 2 500 tours/minute pour un véhicule essence et de 2 000 tours/minute pour un véhicule diesel).

Vérifiez l'état de vos pneus

Des pneus sous-gonflés sont synonymes de surconsommation et donc de pollution (2,4 % de consommation en plus par 0,5 bar de déficit).
Les pneus se dégonflent naturellement, il est donc nécessaire de contrôler leur pression au moins une fois par mois. Le contrôle doit s'effectuer à froid c'est à dire après avoir effectué moins de 3 kilomètres, sinon il vous faut attendre 10 minutes pour laisser refroidir les pneus.

Prenez soin de votre véhicule

Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant allant jusqu'à 25 % (ex : un filtre à air encrassé fait consommer 3 % de plus).
Optimisez votre chargement, le poids du véhicule a un impact direct sur la consommation de carburant : un poids supplémentaire de 100 kg dans l'auto entraîne une surconsommation de 5 %.